*Témoignage* – Kawtare expatriée depuis 7 ans à Bahrain

Salam, bonjour,

Depuis le temps que je pensais à cette idée.. quoi de mieux que de faire parler les expatriés pour parler de Bahrain. Car nous vivons tous une expérience différente suivant nos aspirations, nos modes de vies et nos projets. Kawtare, la 1ère d’une longue série, j’espère, nous livre ses impressions sur Bahrain. 

  • Une petite présentation 

Je suis maman de 3 enfants et ça fait 7 ans que nous habitons à Bahrain. Nous avons habiter 1an 1/2 aux Pays Bas puis, puis au Qatar pendant 2 ans avant d’habiter ici. Et de loin, je préfère largement Bahrain.

  • Que savais-tu de Bahrain avant de venir ? des à-priori ?

Je ne connaissais absolument rien de ce pays à part que c’était un pays du Golf, certainement équivalent au Qatar. Mais pas du tout, les Bahrainis sont très sympas et je trouve qu’ils respectent beaucoup les femmes.

  • Ce qui te plaît le plus ici

De vivre en sécurité, de jour comme de nuit, il peut m’arriver de rentre seule, tard, sans problème. Je peux surtout librement pratiquer ma religion avec les facilités suivantes : partout où je vais je trouve une salle de prière, je m’habille comme je veux, ‘abaya ou pas, ça ne dérange personne.

  • Des difficultés d’adaptation ? (toi ou les enfants ?)

Quand on venait d’arriver c’était un peu difficile, comme tout nouveau départ, nouveau pays, je ne connaissais personne. Une fois que ma fille a été à l’école, j’ai connu quelques menantes à partir de là, étant moins isolée, j’ai apprécié le pays. Il faut vraiment rester ouvert, ne pas rester enfermé à la maison, avoir des enfants facilite la tâche.

Pas de difficulté pour les enfants, ici c’est leur pays. Quand nous sommes arrivés, l’aînée avait 3 ans, la 2ème avait 6 mois et le dernier est née ici.

  • Quelles sont les avantages et les inconvénients de vivre à Bahrain ?

Côté éducation peut-être.. on essaie juste de faire un peu attention à ne pas faire de nos enfants des « pourris gâtés » parce qu’ils se trouvent dans une société très consommatrice où ils veulent faire comme leurs camarades, on a souvent droit à la réplique « toute ma classe a un téléphone, voir deux » Pour ma part, j’essaie d’être ferme et trouver un juste milieu.

L’autre point négatif, mais propre à l’expatriation, c’est la distance avec la famille. J’aurai aimé passer plus de temps à leurs côtés et j’aurai aimé que mes enfants profitent davantage des grands parents, cousins, tantes et oncles.

Bahrain est un très beau pays, on a des choses à faire et à visiter mais malheureusement les informations sont parfois dures à dénicher, même sur internet. Les réseaux sociaux aident beaucoup !

  • Écoles, médecins, hôpitaux, activités ?

En tant qu’expatrié on a beaucoup de facilités : frais de scolarité et assurance/mutuelle pris en charge. On peut aller dans les cliniques privées qui sont ici en majorité, je trouve les docteurs compétents. Pour l’accouchement c’était très bien, on se fait chouchouté par les infirmières.J’ai accouché de mon 3ème enfant ici par voie naturelle et ça s’est très bien passé (c’était au Bahrain Specialist Hospital situé à Juffair)

Quant à l’école, on a choisi de les mettre dans le système anglophone, où l’arabe occupe aussi une grande partie. Il s’agit de l’école Choueifat à Amwaj.

En gros super expérience à Bahrain, que du positif elhamdoulilah (grâce à Dieu) !

Merci mille fois Kawtare ! 

 

5 mauvaises habitudes au Moyen Orient

Quand on arrive à Bahrain (ou ailleurs dans le Moyen Orient) on remarque tout de suite ces différences, ces services qui vous laissent complètement abasourdi quand vous arrivez de votre petite France mais auxquels, finalement, on s’habitue très très vite. Même plus vite qu’on n’aurait pu imaginer.

Car ici le sens du service prend tout son sens. Alors pour le quotidien de la mère de famille, c’est évidemment presque le jackpot. Les mauvaises langues diront « Oui mais c’est facile ça, la main d’oeuvre est d’origine indienne ou philippino. A Bahrain, ce n’est pas tout à fait vrai, contrairement aux autres pays du Golf (avec notre ami le Sultanat d’Oman) les locaux travaillent, de l’entreprise à la station service, des magasins aux taxis, on a plus de chance de les fréquenter et même de se faire inviter chez eux.

Alors même si on râle sur leur savoir faire, car pas assez formé quelquefois, on est bien content de les trouver. Personnellement je trouve ces gens d’une gentillesse extrême, toujours à prendre soin des enfants et quand on est mère de 4 enfants et qu’on va au resto, on est bien content d’avoir des sourires au lieu de se prendre des coups de balai.

Si je devais citer les plus sympas, et forcément vous y prendrez goût vous aussi si vous avez l’occasion de vivre sous 40°/50° la moitié de l’année :

  • On vous sert à la pompe à essence et on paie directement. En gros ..on ne sort pas de la voiture. En ce moment il fait 10° (pour nous c’est duuuuur) et bien j’apprécie autant que de ne pas sortir sous les 40°
  • Besoin de liquide ? on trouve des distributeurs (ATM) en « drive » souvent à côté de la pompe à essence d’ailleurs.

ithmaar-new-atm-765x510

  • Quand on consulte un médecin notamment dans les « cliniques/hôpitaux », pas besoin de passer à la pharmacie après et de ressortir les mioches de la voiture (surtout si ils sont malades n’est-ce pas) la pharmacie se situe dans le centre de santé et ça, tout parent qui squatte chez le docteur en France, pourra comprendre.

On trouve aussi plein de petits restos qui, quand vous vous garez devant et klaxonnez, envoient une personne pour prendre votre commande.

Bon ça c’est pour le côté services agréables et chaleur/froid (cochez la bonne réponse)

Pour le côté grosse fainéante mais toute mère de famille de 4 enfants et donc de 6 personnes me comprendra quand c’est le moment des grosses courses et qu’il faut un caddy 1/2 pour le plein…

  • On vous emballe les courses (au début vous dites non par gêne et finalement on se laisse vite atteindre) aux supermarchés
  • et en plus… on vous propose de les mettre dans votre voiture

C’est sans parler des aides que l’on peut avoir à la maison, temps partiel ou temps plein, que vous pouvez avoir (ou pas) pour soulager votre quotidien.

Ô Toi mère de famille nombreuse, j’ai vu les étoiles dans tes yeux quand tu as lu ce billet et je comprend bien pourquoi. Cela fait des arguments en plus pour tout quitter :-)

Bien sûr tout ça… avec le sourire et un petit pourboire car ces gens là ne sont pas payés une fortune on s’en doute.

Le retour à la réalité …. ça va se payer par contre … je sais  :-) Je le vis déjà quand on rentre les étés et que forcément tu attends 5 secondes à la pompe essence histoire de réaliser que tu vas devoir descendre de la voiture, mais quelle attraction pour les mioches de mettre l’essence eux-mêmes et de crier en pouffant de rire « Yes Madame ? » Full mumtaz ? » . Sans parler des premières courses à Carrouf où mioches encore demandent haut et fort pourquoi il n’y a personne pour emballer les courses ..  » bah non il n’y a personne et surpriiiise, c’est toi qui va le faire, trop bien les vacances en France hein mon doudou » .

#ILoveMyBahrain

 

 

 

 

 

Achoura ?

Bahrain est un des seul, voir le seul pays du Golfe à mon avis, qui donne un congé de 2 jours pour ce qu’on appelle « Achoura« .

Sauf qu’Achoura ne représente pas la même chose pour tout le monde. Par contre il a des points communs entre les religions monothéistes.

  • Commençons par les chiites, la majorité des habitants de Bahrain

Pour eux Achoura c’est la commémoration du martyre du troisième imam des chiites et de ses partisans par le califat omeyyade. Nous parlons de Hussein, petit-fils du Prophète Mohammad. Il fut, selon la tradition, décapité et son corps mutilé. Il est enterré à l’endroit même où il mourut, et Karbala est aujourd’hui un grand centre de pèlerinage chiite. Achoura est donc synonyme de grand jour national de deuil pour les chiites. L’un des aspects de cette commémoration est le pèlerinage à Karbala, lieu du massacre, en Irak, où les pèlerins se mortifient souvent jusqu’au sang. Ainsi, l’Achoura chiite est marqué par des manifestations religieuses et folkloriques fort pittoresques (lamentations, flagellations, mortification…) de foules exaltées. D’où les mutineries qu’ils s’octroient et pas qu’un peu.

A Bahrain ça se passe vraiment dans leurs quartiers, qu’on appelle les villages, on ne voit pas vraiment ce qui s’y passe mais durant une semaine on entend bien les chants en soirée. Les drapeaux noirs se multiplient à travers leurs quartiers rendant l’ambiance un peu… glauque

A Manama il y a des commémorations version « soft » visible du public.

Big up à Valou pour le partage des photos 

  • Pour les Sunnites 

Dieu a recommandé aux juifs de jeûner un jour en souvenir de Moïse (Moussa) lorsque la mer s’est ouverte à lui. Le Prophète Mohammad (sws)  a recommandé aux musulmans de jeûner à cette occasion un jour de plus.  Pour les sunnites donc Achoura n’est que synonyme de jeûne (non obligatoire mais très recommandé).

Il me semblait judicieux de donner quelques explications. Donc nous revoilà demain et après demain (de nouveau) en congé.

@+

Bahreïn 5ème pays préféré des expats’

Salam, bonjour,

Ca fait bien longtemps que je n’ai pas écrit, bon comme partout, même s’il est moins stressant ici, le quotidien fait qu’on ne voit pas le temps passer.

J’ai voulu partager un article provenant d’une étude que fait HSBC chaque année avec leur commission « Expat Explorer » sur les expatriés.

Une étude portant sur un peu moins de 10 000 expatriés vivant dans plus de 100 pays du monde. (Mis à jour l’année dernière fin 2013)

Allez je vous dévoile le top 10

1 : la Suisse

2 : Singapour

3 : Chine

4 : L’Allemagne

5 : BAHREÏN 

6 : Nouvelle Zélande

7 : la Thaïlande

8 : Taïwan

9 : l’Inde

10 : Hong Kong

ps: la France placée 23 ème…. LOL

J’avouerai que je suis partagée entre étonnement et  fierté du positionnement de Bahreïn, bien que je m’y sens particulièrement bien, je ne pensais pas qu’il serait 5ème, surtout qu’il est le seul du Moyen Orient dans le top 10, et ce, même après les évènements.  Pour moi Bahreïn c’est le top pour une vie de famille pépère mais pour les célibataires ou les familles avec des ado c’est limite.

En gros ça dit ça :

Bahreïn, pour une intégration culturelle réussie

A Bahreïn, les expatriés se montrent satisfaits de leur intégration culturelle, de leur expérience d’expatriation et de leur vie professionnelle. Ils sont ainsi 67 % à considérer avoir des liens plus forts avec leur pays d’accueil que leur pays d’origine contre 62 % en moyenne. Plus de la moitié des personnes interrogées estiment avoir vu leur équilibre entre vie professionnelle et vie privée s’améliorer depuis leur arrivée et 77 % indiquent gagner mieux leur vie qu’ils ne pourraient le faire chez eux.             source : L’express 

C’est vrai qu’ici je trouve que personne ne se prend la tête, en tant que musulmans sunnites, je suis assez épatée de voir comment on peut s’habituer facilement à cohabiter avec les chiites, alors qu’on a entendu tellement de choses avant notre départ. Vivre à Bahreïn, c’est aussi vivre avec d’autres religions mais aussi d’autres cultures fortes. On a l’impression de vivre bien sûr en pays arabe mais aussi aux Philippines ou en Inde, et malgré un fort communautarisme chacun y trouve facilement sa place.  J’ai aussi remarqué un fort taux de couples mixtes occidentaux/bahreïni ou maghreb/bahreïni alors que cela reste un tout petit pays.

Enfin bref, cela confirme une fois de plus que vivre à Bahrain c’est agréable !

Dar Island : un chouette moment d’évasion

Salam, bonjour,

Il a fallu que papa & maman soient là pour qu’on aille enfin à Dar Island. Bon faut dire, que c’était les vacances et qu’on a pris le temps … de prendre le temps. Les WE sont tellement chargés entre les allers et retours, mosquée, devoirs et piscine (oui je sais c’est dur la vie).

Donc, le départ se fait du quartier de Sitra, on y laisse la voiture, on doit donner la carte de résidence ou le passeport obligatoirement. On paie 5bh (10e)/personne pour y aller en comptant la traversée en bateau qui dure à peine 10mn. On paie en plus si on veut emmener à manger, de la viande pour du barbecue par exemple. De notre côté on a mangé au restaurant des grillades qui ont bien fait l’affaire.

Les enfants se sont régalés en prenant le bateau, ils se sont rappelés que le dernier bateau qu’ils ont pris était à Dubaï.

Notre bateau (une navette toutes es 10mn)

Notre bateau (une navette toutes les 10mn)

Dar Island est une petite île où se trouve un petit restaurant, des maisons où l’on peut passer une nuit romantique (Zhooooommmmm ???!!!!!) on peut y louer les transats, mais aussi des huttes ou des grandes tentes familiales. On peut reprendre un bateau apparemment pour essayer de voir des dauphins.

une des vues de la plage

une des vues de la plage

 

L’un des inconvénients est la vue au loin… c’est le côté industriel de Bahrain, bon on s’y fait, on n’est pas là pour ça de toute façon.

 

Les huttes à louer (il me semble 10bh) les gens ici font un barbecue

Les huttes à louer (il me semble 10bh) les gens ici font un barbecue

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On s’est fait un petit kif avec mon papoune, des souvenirs restés en Floride parmi les dauphins, on a fait du jet ski, on était comme des gamins ! Les enfants aussi ont pu monter chacun leur tour, on a bien rigolé !

Binti et moi !

Binti et moi !


OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 

 

 

On est tellement bien, il n’y avait presque plus personne à la fin, on est resté jusqu’à la tombée de la nuit profitant du beau coucher de soleil

Beau coucher de soleil

Beau coucher de soleil

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 

A refaire !

 

50 raisons d’aimer Bahrain

Salam, bonjour,

Le Times Out de Bahrain ce mois-ci semaine consacre un article sur les 50 raisons pour lesquelles on aime notre île. J’ai trouvé ça intéressant de partager ça ici notamment pour les personnes qui souhaitent venir s’y installer. J’ai fais une sélection perso de ce qui m’a semblé le plus judicieux, par la suite, j’ai trouvé ça beaucoup moins intéressant, mais vous pourrez retrouver l’article original ICI. A noter qu’on retrouve des points communs avec nos pays voisins.

1- La large offre de logement, meublé ou non, apparts’/maisons, et contrairement aux Emirats, pas besoin d’avancer un an de loyer !

2- L’aide ménagère ou les nannys , quand même hyper pratique et un grand luxe qu’on peut se permettre ici pour un moindre coût.

3- Le prix de l’essence (un plein pour ma voiture : 12e) et du gaz (2e pour recharger notre grande bobonne) , c’est juste terrible et comme on vit avec la clim’ dans la voiture les 3/4 de l’année heureusement que ça ne coûte rien. Vous ne sortez pas de la voiture pour faire le plein, un gentil monsieur  le fait pour vous.

4- Les femmes se font bichonner pour pas grand chose parmi la multitude de salons de beauté qu’il y a.

5- Education : un choix de bonnes écoles (note perso : oui… pour des anglophones)

6- Santé : pas mal d’hôpitaux et de médecins de toutes nationalités, bon que perso, j’ai pas eu (la chance ?) de tester donc pas d’avis à donner

7- la taxe est gratuite, et quand on va en France, on n’oublie pas à partir de 150e/180e d’achats dans un magasin, de récupérer la taxe à l’aéroport en France. (Ca va vite les achats, je l’ai vu lors de ma venue en Février!)

8- La fierté nationale. Il est vrai qu’il y a des manifestations ici mais il n’empêche que les bahreinis et les expats’ sont fiers de leur île, on le ressent plus particulièrement quand c’est la fête nationale où tout est décoré, on met les drapeaux aux voitures, aux balcons, dans les maisons, les arbres illuminés bref même nous on s’y est collé.

National day

National day

9- On devient paresseux avec les services offerts tout en restant dans la voiture : pompes à essence, les « cold-stores », certains restaurants : on klaxonne, ils sortent prendre la commande. Rhhhooo pas bien hein ! première fois j’ai halluciné, deuxième fois je l’ai fait quand mes 3 gremlins crevaient la dalle dans la voiture et que je n’avais pas envie de les sortir et de courir après eux en attendant nos shawarmas !

10- Les gens : il est vrai que les bahreinis sont plutôt sympa, et je le répète, il est plus difficile d’entrer en contact avec des Emiratis. Les expats sont aussi plutôt sympas ici c’est vrai, on se rapproche avec des personnes avec lesquelles on ne se rapprocherait peut-être pas dans son pays d’origine, c’est marrant, et c’est un gros point positif dans l’expatriation.

11- Le temps ! c’est sûr ! On apprécie vraiment le ciel bleu pratiquement tous les jours, les 4 mois d’été sont particulièrement chauds et humides, on apprécie d’avoir la clim’

Ah quand il pleut, c'est plutôt la cata ici !

Quand il pleut, c’est plutôt la cata ici !

 

12- La tolérance apprise très tôt à nos enfants, car les enfants venant du 4 coins du monde, on apprend à se cotoyer sans faire aucune différence. Personnellement, ça été pour moi un gros point positif par rapport à la France car les pays d’origine sont mis beaucoup plus en avant qu’en France et dés qu’on prononce le mot religion, tout le monde a des boutons. Bref ici, pour moi les enfants ont davantage de quoi être fier d’être d’ailleurs et vivent plus naturellement ensemble.

13 – La vie animal : bon c’est vrai , on voit des chameaux sur le bords des routes c’est assez sympa, on voit des flamands roses aussi, nous avons un zoo très sympa et il paraît qu’on peut apercevoir des dauphins en bateau (Zhom n’a pas de bateau hein, donc je ne suis pas en mesure de vérifier cette info)

14- l’Art, bon perso c’est pas ma tasse de thé, j’admire que les tableaux de ma maman, mais bon paraît que Bahrain met souvent en avant des artistes d’ici

15- Le ministère de la culture essaie d’organiser des évènements tout au long de l’année : Bab Market dans le souk le dernier WE de chaque mois, Art Market, Spring of Culture (nous avons pu voir récemment la Troupe nationale acrobatique de Chine avec les enfants, c’était superbe) et divers festivals

16- Chaque communauté a crée son « club » pour se retrouver un peu avec les siens, ça fait du bien de pouvoir parler sa langue, après on accroche ou pas avec ces clubs, c’est un autre sujet.

17- Les réseaux sociaux notamment le très apprécié Mums In Bahrain, avec son site, sa page facebook et ses annonces, c’est très très pratique ! des vrais Pages Jaunes ! le site Expat. com ou expatriates pour les annonces marchent bien aussi, c’est quand même hyper pratique.

18- Quand même entre Carrefour et Géant, on n’est pas trop paumé nous les français, on trouve des produits qu’on trouvait là-bas, en plus des différentes cuisines,  fruits et légumes exotiques,  (le fromage et le bon pain nous manquent quand même). Quant à moi j’ai fais une croix sur mon caddy français 80% bio, ici on en trouve mais très très cher donc c’est un petit luxe.

19- Les marchés : on a le marché central et le fish market, le RDV est à 6h du mat’ pour avoir les prix de gros (on achète à 3 familles), le « local farmer » du samedi matin  vers chez nous, c’est vrai que c’est plutôt pas mal !

Marché des légumes

Marché des légumes

20- On a du choix dans les restaurants, on mange toutes les cuisines pour tous budgets !

21 – Si je ne me trompe pas, il y a 3 jolis forts à Bahrain très anciens et entretenus qui nous offrent une très belle balade. Le plus proche de chez nous, le Bahrain Fort, méritera un post spécial car nous l’aimons beaucoup

22- La ballade des anciennes maisons de Muharraq, dans la vieille ville, une visite que j’ai beaucoup apprécié car enfin de l’histoire et de l’authentique, que Bahrain a mis en valeur en rénovant les maisons. Bahrain a une histoire !

23- Les perles qui font toute a fierté de l’île. C’est vrai, encore faudrait-il pouvoir se les acheter  (Zhooooommmmm ???!!!)

© MiCI/Eva Battis, A la recherche des perles

© MiCI/Eva Battis, A la recherche des perles

24- Le sport : c’est vrai qu’ici, rare sont les personnes qui ne font pas de sport, là encore y’en a pour tout les goûts, en clubs, parcs, dans les compounds, dans les rues (on voit pas mal courir dans la rue), c’est du coup hyper motivant quand on arrive ! la plupart des immeubles et résidences ont leur salle de sport en plus, c’est hyper pratique !

25- La mer est est plutôt belle et chaude

26- On s’y sent en sécurité , pour une femme je trouve qu’on y vit bien

27 – c’est propre ! quel bonheur de ne pas voir des papiers par terre, des toilettes toujours clean et pas de crottes de chien ! Un groupe d’expats commencent même à nettoyer les plages chaque semaine bénévolement.

Pour ma part, je n’ai retenu que celles-ci, ce qui est déjà pas mal, le reste est plutôt abstrait et selon les goûts de chacun. Ca donne un bel aperçu non ? Je rajouterais également le fait que Bahrain est petit, pour moi c’est un avantage car que l’on aille à l’aéroport ou faire des courses on ne met pas deux heures pour y aller.

Des recherches, des questions sur le blog et sur Bahrain

Salam, bonjour à tous,

Je me suis amusée à regarder les recherches effectuées sur mon blog qui porte en général sur Bahrain. Je me revois il y a encore un an à chercher toutes les infos possibles alors qu’on ne connaissait rien du tout de cette petite île qu’on aime tant aujourd’hui. Le blog d’Eric &Lydia m’a particulièrement aidé avant de partir pour y voir plus clair et notre voyage de reconnaissance m’a aussi aidé.

J’avoue la première recherche m’a fait sourire :

« Se baigner en maillot à bahrain »

Alors, comment dire euh, oui c’est possible et mais assez limité. Il faut aller sur Amwaj Island ou dans les hôtels type Sofitel, Ritz, Coral Bay ou Novotel pour pouvoir.. sinon le peu de plages publiques qu’il y a c’est …robe, burkini et cie. Bahrain se veut conservatrice et pour ma part, tant mieux quelque part, je pense que Dubaï est l’exemple flagrant où maintenant il n’y a NO LIMIT à force d’autoriser tout et n’importe quoi.

D’une manière générale, je pense que tout le monde y trouve son compte ici.

Bahrain beach

Bahrain beach

« Niveau de vie à bahrein pour les femmes expatriées » » 

La vie n’est pas donné ici, quand je sors des courses, Géant ou Carrefour, je m’en sors pour la même somme qu’en France en ayant moins de choses dans mon caddy. Le côté sympa c’est qu’on trouve de tout quand même et surtout en tant que français, on s’y retrouve dans les produits et dans les marques. (bon on peut dire aurevoir au bon pain et fromage tout de même)

Cafés, restaurants sont raisonnables.

Après si le fond de la question est : « Est ce que les femmes expatriées sont heureuses à Bahreïn ? »  je dirai oui ! Après comme dans toute expatriation,   il faut prendre le pays comme il est, profiter des bons côtés qu’il nous offre et essayer de ne pas voir les mauvais, ou du moins de ne pas focaliser dessus. Chaque pays étant différent et nous apportant une richesse en plus, il faut profiter des moments présents et aller de l’avant. Si je vois mon entourage, alors oui je pense qu’elles seront toutes d’accord avec moi, quelque soit leurs profils, on est bien ici ! (surtout quand on regarde les infos françaises! que je ne regarde pas bien sûr mais j’ai les news par les copines)

115307606

« Ecole française »

Alors là c’est une lonnnnnngue discussion. Je ne peux malheureusement pas lister ce que je n’aime pas car j’adopte la positive attitude, mais c’est beaucoup mieux qu’en France pour notre part sur certains côtés. Les enfants s’y plaisent beaucoup, les instituteurs sont beaucoup plus accessibles qu’en France et il y a plus de copinage car comme nous ce sont des expatriés, parents d’élèves et on se croise plus à Géant qu’en France : ) Les enfants profitent des cours d’anglais et d’arabe au sein de l’école même si on aimerait que ce soit davantange (oups ma langue a fourché). Les collégiens peu nombreux sont en comité restreint et ont l’air épanouis, et surtout loin des tentations cigarettes, drogue alcool je pense. Je vois surtout des enfants heureux, switchant d’une langue à une autre, très ouverts les uns aux autres.

« Les parcs aquatiques à Bahrain »

Il y a effectivement deux parcs aquatiques très sympa ici, le Lost Paradise dans le sud de l’Ile à 25mn de Manama je dirais et le parc Wahoo au dessus du centre commercial City Center qui est un parc indoor, à l’intérieur, mais aussi avec quelques toboggans à l’extérieur. Je n’ai fais que le Wahoo pour l’instant et on attend impatiemment les vacances d’avril pour  aller avec Papi et Mamie au Lost Paradise :-) En tout cas, c’est bien sympa d’avoir ça à Bahrain, l’un comme l’autre sont très sympa et petits et grands y trouvent leur compte. Pour les deux parcs, ils proposent une fois par semaine un Ladies Night. L’autre avantage est qu’on prête aux enfants des gilets style bouées, bien pratique de pas emmener tout l’attirail pour nos loulous.

Lost Paradise - Bahrain

Lost Paradise – Bahrain

Parc aquatique Wahoo

Parc aquatique Wahoo

« On envisage de venir sur Bahrain, on entend des choses aux actualités, est-ce que ça craint ? »

Il y des manifestations très localisés et quand on évite le jour du vendredi dans ces endroits en général tout va bien, tout ce qui peut se passer est davantage d’embouteillages ou des checkpoints (barrages policiers). On s’habitue vite à tout ça et personne n’a pris la fuite depuis que je suis là :-) Ce n’est vraiment que mineur. Venez ! vous serez bien ici.

Alors finalement est-il bon de vivre à Bahreïn ? Ouiiii !

Bahrain International Airshow

Salam, bonjour,

Il n’y a pas 36000 choses à faire sur l’île donc quand il y a la grande course de Formule 1 mondialement connue ou l’Airshow de Bahrain, on le sait  3 mois avant avec les affiches partout. (Cet évènement fait partie avec les perles et la course de Formule 1, de la fierté de Bahrain). Faut dire que notre île n’a rien à voir avec les Emirats (encore une fois je précise que Bahrain n’est pas aux Emirats les ami(e)s). Certes, quelques tours ont vu le jour il y a quelques années mais on sent tout de même une histoire, un petit patrimoine et surtout une certaine fierté des locaux et surtout c’est beaucoup moins bling bling.

Revenons à notre Airshow, qui a lieu tous les deux ans. Je n’étais pas convaincue d’y aller et pourtant la veille, j’envoie zhom après le travail nous chercher des places … qu’il n’a pas trouvé, et s’est donc tapé plusieurs magasins pour rien. Je sais, épouse indigne que je suis (On me dit dans l’oreillette que zhom confirme cette affirmation) je n’ai eu aucune pitié, il nous fallait ces billets. Rentré à 22h, (complet pour vendredi) mais avec des billets pour le samedi. Il a fallu annuler les cours des enfants du coup.

Samedi matin 6h… les enfants se réveillent en douceur (toujours oui) ah ah (pardon je m’étouffe). J’entends la  pluie !  alors que la veille un temps magnifiiiique. On se pose la question si on y va ou pas, et puis on s’est dit « Allez c’est parti on a les billets » (j’ai pas fait courir Zhom pour rien surtout).

Ainsi vous allez voir la différence avec mes photos pourries et les autres (j’ai eu l’aimable autorisation de les publier) surtout que  je dégainais trop tard.

AIRlogo

Nous voilà partis sous la pluie, en ressortant le parapluie qu'on n'avait pas ressorti depuis la France

Nous voilà partis sous la pluie, en ressortant le parapluie qu’on n’avait pas ressorti depuis la France

On se gare sur le parking du fameux circuit de Bahreïn et un bus nous emmène sur la base Shakir

Lecture du programme , hyper sérieux, n'est-ce-pas ?

Lecture du programme , hyper sérieux, n’est-ce-pas ?

Le côté positif et ce qui a fait que les enfants ont passé une super journée c’est qu’il y a eu plein d’animations et de jeux pour eux. Le temps pluvieux n’a pas motivé les gens à venir, à mon avis la veille il y avait deux fois plus de queue dans les attractions. Il y a des structures gonflables, trampoline, des simulateurs de vol et des ateliers de bricolages/activités manuelles pour eux.

Atelier peinture

Atelier peinture

Des superbes créations en Légo, Mini-zhom est en admiration

Des superbes créations en Légo, Mini-zhom est en admiration

Les enfants étaient comme des fous surtout le dernier bien sûr qui est en plein dans la période pompiers, policiers, ambulances..  Il les as vus de près, est monté dans chaque véhicule, a mis le casque, a même mis la sirène ! Il était en plein rêves p’ti père

Ma puce qui parle dans le micro

Ma puce qui parle dans le micro (police)

Séance dans le simulateur de vol. Zhom et le dernier ne faisaient pas les fiers. "J'ai eu peur mais j'ai pas pleuré"

Séance dans le simulateur de vol. Zhom et ChromoZhom (le dernier) ne faisaient pas les fiers. « J’ai eu peur mais j’ai pas pleuré »

Bon entre toutes nos activités, on levait quand même la tête pour voir les avions mais forcément à travers les nuages c’était moins sympa. Je vous mets quand même les photos de la veille. Top Gun quoi #Souvenirs

airshow blog

airshow blog2

bahrain show

Très impressionnant quand ça passe au dessus de nos têtes

Très impressionnant quand ça passe au dessus de nos têtes et qu’on voit le feu à l’arrière alors qu’il est hyper loin

Bien sûr nous n'avons pas vu ce beau coucher de soleil

Bien sûr nous n’avons pas vu ce beau coucher de soleil

J'ai adoré entendre les bruits des mirages quand ils passaient au-dessu de nos têtes

J’ai adoré entendre les bruits des mirages quand ils passaient au-dessus de nos têtes

Il y avait aussi un « Héritage Village » avec le Homemade bahreïni, l’artisanat, des vendeurs de bonbons, beignets locaux etc…

Il tisse à la main des foulards

Il tisse à la main des foulards

Il prenait très à coeur son travail, les enfants étaient impressionnés

Il prenait très à coeur son travail, les enfants étaient impressionnés

Enfin pendant que zhom attendait que les enfants prennent leur tour du trampoline j’ai capté une danse et chant local typiquement bahreïni, dommage je ne puisse pas mettre des vidéos sur le blog (faut supplier Zhom pour avoir l’extension vidéo)

bahrain airshow heritage village

heritage village bahrain

Voilà notre petite escapade terminée, nous sommes rentrés vraiment HS, après un bain chaud, pour nous réchauffer. Bien sûr il a fait de nouveau beau le lendemain :-)))

A refaire next year inch’Allah !

Photos : http://www.steehouwer.com

3 semaines de vacances …

Salam, bonjour tout le monde,

Les vacances ont commencé juste après le National Day , c’est bien pratique pour tout le monde car vu que c’est avant Noël on trouve du rouge et blanc partout. Bahrain sort tous les drapeaux, les voitures se décorent, on met les drapeaux aux fenêtres, des voitures, des maisons bref c’est l’euphorie ici. J’ai dû passer au souk pour acheter des drapeaux pour les enfants car ils avaient aussi la fête de fin d’année d’école et devaient être habillés rouge&blanc. J’aime beaucoup les illuminations alors j’étais comme une gamine en voyant les palmiers le soir en rouge et blanc :) Je dégainais mon téléphone à chaque fois mais le soir, ça ne donne rien en roulant avec le téléphone, dommage.

Avec 3 semaines de vacances en décembre (ici comme les gens partent pour les fêtes, on a plus de vacances qu’en France à cette période) on a eu le temps de se reposer, finis les allers/retours  l’école, on a pris le temps… de ne rien faire. Zhom avait pris quelques jours..pour ne rien faire (aussi), j’avais prévu d’aller au zoo, visiter davantage, mais finalement rien ! Faut dire que le temps s’est vraiment rafraîchi et à partir de 16h on sortait les gros pulls d’autant plus qu’il fait nuit à 17h en ce moment.

Les grands ont commencé des cours d’anglais à l’extérieur (chez Berlitz), pas loin de la maison, question pratique. Ils n’avancent pas vraiment à l’école et surtout ma puce a du mal à se mettre au niveau de sa classe qui est pour moitié anglophone. On avait de l’appréhension mais finalement leur prof est très bien, ils ont leur manuel, et des jeux assez ludiques pour les enfants du coup gros soulagement, ils aiment y aller. Pas facile de trouver des cours de qualité surtout par rapport aux horaires et aux jours. Un autre centre à côté de la maison proposait deux fois par semaine 2h après l’école et en plus de 17h30 à 19h30 ! Euh, comment dire ?? mes enfants dorment déjà à 19h30 ! Notre objectif est vraiment qu’ils se décoincent un peu avec l’anglais car dés qu’on va quelque part ou que je leur propose une activité, première question : « Est ce qu’ils parlent anglais ou français?? » … du coup, ça les bloque un peu, et malheureusement les méthodes à l’école ne sont pas adaptées pour eux. Nous aussi devons faire des efforts à la maison pour leur parler aussi un peu mais c’est difficile d’y penser tout simplement, du coup je colle des post-its un peu partout pour eux et pour moi (je ne compte pas Zhom qui a 4 langues à son actif mais qui préfère garder tout pour lui hein) style Cuisine => Kitchen 

Sinon Mini-zhom s’est mis au foot, à la grande fierté de son papi, entraîneur en Ardèche… bon je vous avouerais qu’on n’était pas trop pour, on a traîné pour l’inscrire mais là cette année on a senti que pour lui, c’était important. Oui, je n’aime pas entendre des enfants de 6 ans ne parler que de leurs joueurs de foot favoris, je ne trouve pas « mignon » qu’ils aillent voir un match au stade avec papa et encore moins passer des heures devant la télé regardant les matchs … non pas pour nous (Maman je sais combien tu as souffert lol) Zhom s’est fait à l’idée que son fils , en tout cas celui-là hein, ne fera plus des arts martiaux pour le moment… dur dur pour Zhom. Alors quand sa fi-fille lui dit aussi qu’elle veut faire du foot ……. euh….. ça passe pas !

football bahrain

En tout cas je suis bien contente pour lui car malgré l’appréhension qu’il avait au départ de ne « rien comprendre » finalement il s’y est fait de suite. Faut dire que y’a pas grand chose à comprendre « shoot » « goal » « hand » « run »

Sinon on a trouvé un bon plan de restaurant/buffet où on peut sortir sans avoir honte de nos enfants ! Si c’est pas un bon plan ça ! un buffet à volonté et pas trop cher.

Le "Rendez-vous" à Seef Mall

Le « Rendez-vous » à Seef Mall

Et donc ?? eh bien voilà, on les se cache tout simplement dans les cabines qu’on peut fermer, un espace famille qui permet de rester en toute tranquillité, de ne pas avoir honte quand on commence à parler fort, à aller sous la table, se battre avec les fourchettes, se disputer pour le ketchup bref toussa quoi, les petits trucs qui nous font dire « La prochaine fois ?? on les laisse à la maison hein ».

C'est nous là à l'intérieur :)

C’est nous là à l’intérieur :)

Sinon, toujours égaux à eux-mêmes hein, vacances pas vacances, ils se lèvent toujours à 6h du matin (on a eu du 5h30 aussi) … filant faire un peu de vélo à 6h-7h dehors (mais à qui sont ces gosses ???). Un matin, ils ont pris mon portable (je dors encore moi à 6h) et sont partis avec les vélos et ont photographié une petite surprise :

Evidemment ils voulaient me le ramener à la maison !

Evidemment ils voulaient me le ramener à la maison !

Heureusement, les ouvriers du compound l’ont pris avant eux .. bon il était petit mais quand même ! Après l’élevage de chats sauvages et domestiques du compound, ils vont nous faire un élevage de serpents ??

L’école a repris depuis une semaine, dans le froid toujours, paraît que c’est rare, mais bon le monde entier est chamboulé, pourquoi pas ici … on a revécu les inondations dans le quartier, et le pays qui roule au ralenti ..On a même le chauffage … et heureusement car peu de maison en sont équipées ! et c’est vraiment pas le truc qu’on demande quand on visite sous 40°c.

Sinon j’ai bien rigolé en lisant un article de Lydia anciennement expat’ à Bahrain et maintenant à Dubaï sur « Le bilan des 3 ans » .. j’ai pensé vous faire un bilan des 6 mois mais son bilan résume pas mal ce que tout expat’ du moyen orient vit au quotidien.

– les shawarmas ont supplanté mes jambons beurre
– je sais l’heure qui l’est en écoutant les prières du muezzin
–  je trouve que le Porshe Cayenne c’est petit
– une maison à moins de 200m2 c’est petit
– l’abbaya en fait c’est pratique pour cacher les bourrelets
– quoi? y a personne pour emballer mes courses!
– voilé ou pas, ce qui compte c’est la gentillesse dans le regard
– je laisse ma voiture ouverte et sors mon Iphone sans être parano

– se baigner dans une eau à moins de 26° c’est dur

– à 20 degrés en temperature extérieure, j’ai froid

– mes enfants ont un meilleur accent en anglais que moi
– quelqu’un qui ne sourit pas, c’est pas normal
– je dis plus « yallah  » que « on y va »
– mes références de chansons d’amour ne sont plus Brel ou Piaf mais plutôt des chanteuses libanaises   qui disent « habibi' » à tous les couplets

– je vois plus de dromadaires que de chiens

– je suis une pro en skype
– je suis contente quand j’entends une chanson française à la radio
– c’est nul si ce n’est pas dans le Guiness book records
– je suis comme jean claude Van damme, je cherche mes mots en français 
– j’ai des amis des 4 coins de la planète
– l’amitié dure 3 ans (durée moyenne d’un expat dans un pays)
– je ne sais plus ce qu’est un printemps ou un automne
– ah bon les feuilles tombent des arbres?
– l’hégire, l’ashoura et les eids rythment nos calendriers
– je croise plus de salwar kameez que de jeans (beaucoup de pakistanais!)
– un jour sans soleil, c’est dur

Bahreïn : Manama, élue capitale arabe 2013

Salam, bonjour tous,

Manama, la capitale a été élue capitale arabe 2013. A priori, ils auraient investi au niveau culturel pour promouvoir leur patrimoine.

Bon nous, on n’a rien visiter jusqu’à maintenant, entre le ramadan, la chaleur, la rentrée qu’on va enchaîner…

On attendra de recevoir nos amis ou la famille pour partir en expédition :-)

une vidéo de présentation du ministère du tourisme de Bahrain :

Alors vous aimez ? :)