Escale à … Doha – Qatar

Salam, bonjour,

J’ai du retard sur les articles, aie aie tout est décalé :-) On est rentré de voyage hier, pas de Doha mais une autre destination, il fallait d’abord que je poste celui-ci qui est en attente depuis quelques semaines. J’ai du mal à me poser à vrai dire.

Donc parlons du Qatar.

Situé à 30mn en avion de Bahrain, le Qatar est situé juste à côté de Bahrain. Un pont devait y être construit mais je ne sais pas si ce projet verra le jour.

en jaune en haut Bahrain

en jaune en haut Bahrain

Pour mieux connaître le Qatar, je vais faire plaisir à Zhom en mettant une de ses émissions préférées (je l’ai regardé Zhom je te jure :-) et c’est vrai que c’est intéressant, ça permet de comprendre un peu mieux pourquoi on parle tant du Qatar.

 

Faut dire que le Qatar intrigue, on en entend tant parler… pour moi la motivation était de découvrir un autre pays mais aussi de voir ma copine Sabrina, ma chère et tendre amie expatriée elle aussi depuis pas mal d’années dans le Golfe. Sabrina, c’est un peu ma binôme, surtout quand on a tant à partager avec 8 enfants à nous deux du même âge ou presque :-)  donc Zhom m’a fait un joli cadeau en m’emmenant (mon pin’s et moi) passer un WE sans les trois gremlins casés chez les copines chéries.

On s’est donc baladé l’après midi à Katara Village, chouette endroit  en bord de l’eau, plage publique avec multiples activités nautiques, un magnifique amphithéâtre, des restaurants et une jolie corniche. Nous avons beaucoup apprécié car nous n’avons pas ce genre de balade à Bahrain et le temps était vraiment idéal pour s’y promener. De nombreuses manifestations culturelles s’y passent apparemment.

20151113_160023

 

En fin d’après midi une ballade dans le souk de Doha, appelé Souk Waqif, entièrement refait et disposant même depuis peu d’un parking souterrain. C’était vraiment une chouette balade nocturne, une très bonne ambiance, propre, un bon choix de restaurants et de cafés, nous avons opté pour un super marocain un peu en retrait mais qui était très bon.

 

20151113_173052

 

20151113_173906

20151113_153330

la Jolie mosquée dorée au milieu de Katara

 

20151113_153531

l’Amphithéâtre

 

 

20151113_171403

Le Petit Futé décrit d’ailleurs très bien ce souk : Suprême audace de ceux qui dessinent le destin du petit Qatar, indéniable vista esthétique, le Waqif réussit là où tant d’autres  » faux souks  » du Golfe ont démérité : il fait vrai. D’ailleurs, tous l’ont adopté et le soir venu des théories de familles qatariennes déambulent, ajoutant à ce décor la composante humaine que nul ne peut télécommander et qui le sauve du même coup du piège à touristes. La force de la proposition tient principalement là-dessus : dans un pays aimanté vers la consommation climatisée sous cloche type mall, dans une région où les habitants ont perdu le goût collectif des extérieurs, il était périlleux de concevoir un espace social mixte, pour le genre et les catégories sociales, quasi exclusivement à l’air libre, en terrasse, sur le pavé. Qui viendrait ? Des touristes en quête d’Orient postcard, des ouvriers privés de malls lointains car sans voiture ? Tout Doha est là, et c’est extra, en va-et-vient processionnaire dans la rue centrale, un oeil sur les pipeurs à eau, un autre du côté des devantures pleines de bibelots.

20151113_173420

20151113_174021

Parout où je vais, j’ai le même syndrôme que maman, à regarder toutes les peintures dés que je vais quelque part, Mum tu as bien réussi ta mission artistique, je ne sais pas dessiner mais je sais admirer (ou pas) les tableaux, et celui-ci bien sûr je l’ai beaucoup aimé :-)
20151113_175815

Scène improbable à cette heure-ci : une vente aux enchères de très vieux objets en pleine rue 100% locale

20151113_182203

L’entrée du restaurant marocain

 

20151114_114610

Dimanche matin, il était quasi impensable que je quitte Doha sans aller … à Monoprix. Nan mais oh, ce serait comme aller à Paris sans voir la Tour Eiffel ou à Istanbul sans voir la mosquée bleue. (bon ok je compare Monoprix avec les plus beaux monuments du monde… laisse tomber la ringardise) mais tu ne sais pas ce que c’est que de manquer de produits français (alors Zhom te dira qu’on a quand même Géant et Carrefour à Bahrain… oui je sais, mais pas Monoprix et Monoprix c’est top!) donc ni une ni deux après un bon petit déjeuner, Sabrina passe me prendre pour faire les emplettes.. à 2mn de notre hôtel , déjà là le Monop’ claque : un valet qui te gare la voiture, rien que ça.. Monop’ Qatar quoi :-) j’ai fais …. rayon par rayon :-) et on ne passe plus inaperçu avec tous ces clients français, du coup j’étais bien contente que mes gremlins ne soient pas là, car ils ont tendance à oublier que les gens parle anglais/arabe et du coup peuvent débiter des sacrés bêtises :-) Bref pas déçue, juste un peu frustrée de ne pas prendre de produits frais.

 

20151114_164129

La vue de notre chambre sur la baie de Doha

Samedi avant mon départ, nous avons été au Musée Islamique de Doha, inauguré en 2008, et construit par l’architecte de la pyramide du Louvre. Une très agréable balade non pas pour ce qui est à voir mais plutôt par le bâtiment et son parc.

Musée islamique de Doha (entrée gratuite)

Musée islamique de Doha (entrée gratuite)

A bientôt Doha, tu m’as agréablement surpris, je reviendrais inch’Allah.

A bientôt ma coupine, j’espère à Bahrain la prochaine fois ! tu m’as promis :-)

Les vacances d’été… et déjà octobre !!

Bonjour, Salam,

Que le temps passe vite ! à peine rentrés de vacances d’été, et de nouveau 3 semaines après pour la fête de l’Aïd, les coffee mornings de la rentrée, les rencontres avec les nouvelles (cette année beau cru :-) big up à Samira et Valérie) et 2 enfants sur 4 avec la varicelle …. me voilà !

On ne s’ennuie pas en septembre chez nous, c’est le GROS mois de l’année, celui où tu te donnes à fond pour faire bonne figure auprès des nouvelles (je suis une ancienne maintenant, deux ans d’ancienneté si si) celui où tu cours dans tous les sens pour inscrire tes mômes aux activités car tu ne veux pas qu’ils te rendent folle en rentrant de l’école pour leur bien-être physique et intellectuel. Cette année Tae Kwondo et foot pour MiniZhom, gym pour la grande, tennis pour ChromoZhom, le tout accompagné d’arts plastiques pour pouvoir prendre la relève (on a une mamie artiste).

Back to holidays

Même pas pris le temps de faire un article tout bien comme il faut pour raconter nos vacances d’été en France, entre soleil, verdure et montagne, famille et amis.

le marché avec les produits locaux ! ♥♥♥♥

le marché avec les produits locaux ! ♥♥♥♥

Un an sans aller en France c’est quand même long, ça l’est pour moi en tout cas. Donc la motivation était bel et bien là ! Tellement là, que voyager seule avec les 4 n’était absolument pas un problème …. tout allait bien se passer. Mais siiiii. Il fallait que je me montre forte auprès de Zhom qui était sceptique. Avait-il peur pour sa femme ou ses enfants ??

Non pas que ça ne s’est pas bien passé, mais comment dire… s’il n’y avait que les enfants à gérer ça irait..mais on oublie qu’il y a les autres, tu sais ceux qui font exprès de t’ajouter un niveau de nervosité juste pour que tu retournes vite de là où tu viens.

  • Le loueur Avis qui ne veut pas te louer ta voiture réservée par internet pour une histoire de carte bleue alors que tu viens d’arriver à Charles de Gaulle avec 4 mioches et 6 valises à 7h du matin tous frais du voyage bien sûr (tout le monde a dormi sauf moi mais ça, c’est une autre histoire).. que fais-tu dans ce cas là ?
  • Dés le deuxième soir tu délocalises (déjà) toute la tribu car là où tu dors se trouve des punaises de lit
  • Tu arrives à 5mn du départ du train à gare de Lyon, courant dans la gare gracieusement bien sûr en trainant les mêmes boulets
  • Tu repars d’Ardèche pour ton ton train retour avec Princesse et là sur la route allant à la gare un mec qui te dit « faut trouver une autre route, un camion de verre vient de se renverser sur la route ».. route alternative ? en Ardèche ? donc tu arrives encore une fois à 5mn avant le départ, de nouveau toute fraîche bien sûr
  • Quand tu arrives ce même jour à 21h et que tu attends sagement ta copine qui doit venir te chercher à gare de Lyon et qui n’arrives pas au bout de 45mn tu te poses des questions. Tu la harcèles gentiment au téléphone, elle daigne répondre au téléphone et te dit de sa douce voix « tu arrives bien demain? » non non c’était ce soir d’ailleurs ça fait déjà 45mn que je t’attends. Tu décides donc de prendre le RER A tu achètes ton ticket,  tu es seule sur le quai car … pas de RER A qui a fait exprès d’être en travaux. Tu remontes, tu rappelles ta copine et lui dit qu’elle doit venir te chercher et qu’au point où tu en es, tu peux encore attendre. (je t’aime ma Lolo :-)

    Je ne pensais pas voir la gare de Lyon aussi vide un jour.. c'est fait!

    Je ne pensais pas voir la gare de Lyon aussi vide un jour.. c’est fait!

  • Toi qui étais si fière, au mois d’avril, à l’ouverture des billets PREM’S pour l’été, à prendre des billets de suite afin d’avoir le super tarif pour la 1ère classe, sans remords tu te disais « je vais aller en 1ère avec les mioches, m’en fous des autres, ce qui compte c’est le confort » .. hum, tu avais donc oublié que tu allais en France et que tout pouvait arriver. Comme par exemple des intempéries la veille qui ont donc perturbé tous les trains provenant de Montpellier et donc le tiens qui avait donc 1H15 de retard .. et donc attendre dans la gare avec les 4 mioches (qu’est-ce qui sont collants ceux-là !!) attends ce n’est pas fini, tu crois quoi ?
    Evidemment donc 1H15 de retard

    Evidemment donc 1H15 de retard

    Le train arrive, tu vois la fin du cauchemar arriver, et là, de nouveau, au bord de la crise cardiaque, tu vois ton wagon 1ère classe tellement bondé que tu te bats pour entrer tes 4 et les valises avec. Donc tu imagines bien que tes places ont été prises, que les gens te font pitié en étant serrés comme des sardines donc moi, grand coeur, pas possible de virer les gens de nos places on s’est tous assis à deux dans les sièges. Bien sûr le train étant « exceptionnellement surchargé il mettra 3h au lieu de 2h » tu devras occuper la Princesse avec deux jouets pendant 3h.. si c’est pas une super maman ça. Tu penses bien à Zhom dans ces cas-là , tu l’imagines, peinard au bled, sirotant son thé à la menthe sur la terrasse après son lever à 11h et sa sieste de 15h.

Donc oui, il faut être motivé, tu te dis surtout au bout d’un mois et demi, que tu aimes la France quand tu la quittes. :-)

A bientôt, raclettes, forêts et parcs verts plein d’arbres, croissants, bon pain, produits bio, frais et locaux, sandwichs au fromage le midi en guise de repas, balades à l’air frais, les librairies…

la raclette, plat incontournable de tout expat en plein été Merci à Laurence et Houcine qui les subissent chaque été !

la raclette, plat incontournable de tout expat en plein été
Merci à Laurence et Houcine qui les subissent chaque été avec nous !

mais surtout Aurevoir  aux gens qui font la tronche, qui ne vous tiennent pas la porte, qui ne répondent pas au bonjour, qui te regardent de haut en bas car tu fais de la peine avec tes 4 enfants et qui pensent que tu grattes bien la CAF, l’insécurité dans  la rue, la peur de se faire voler son portable dans Paris, l’intolérance et l’islamophobie… peut-être à l’année prochaine inch’Allah !

ps : Après commentaires, je me rends compte que j’ai laissé un arrière goût négatif de notre voyage. Non pas du tout, les vacances étaient top et tout ça n’était que des galères que j’ai pris avec le sourire (sauf avec Avis) J’ai profité de (presque) tout le monde même si c’est toujours dans le speed et parfois groupé (malheureusement difficile de se diviser). Je vous aime tous très fort !

Ramadan Moubarak ! mais aussi #Vacances #1anBahreïn

Salam, bonjour à tous,

Demain, premier jour du Ramadan (pour les pays du Moyen Orient), je vous souhaite donc un très bon mois de ramadan « Ramadan Karim » à nos chers amis mais aussi aux lecteurs musulmans qui s’apprêtent à entrer dans ce mois merveilleux qu’est le mois de Ramadan. Je souhaite aussi bon courage aux non- musulmans restés au pays qui doivent se cacher pour manger et boire :-)

Mosquée Al Fateh - la plus grande et connue de Bahrain

Mosquée Al Fateh – la plus grande et connue de Bahrain

Ramadan n’est pas seulement un mois de privation ou de diet mais surtout un mois de partage, d’aumône, d’attention envers son prochain, un mois spirituel qui doit être centré sur notre religion et non pas …. sur la coupe du Monde. Hum. Donc nous voilà partis pour un mois. La fête de l’Aïd se fera aussi la veille de notre départ en vacances puisque nous quitterons notre île pour un mois. Une occasion pour se ressourcer et profiter de la famille, malheureusement peu des amis par manque de temps, mais priorité oblige.

À City Center (the grand Mall) chaque année, des grands box pour les donations

À City Center (the grand Mall) chaque année, des grands box pour les donations

Donc nous voilà bien en vacances, même s’il reste officiellement deux jours d’école, il n’y aura que  jeux et goûters à l’école et bcp d’expats déjà partis donc non, on a plein de décorations à faire pour la maison, les enfants attendent ça avec grande impatience, on s’y attelle dés demain !

Cela marque aussi notre 1ère année à Bahrain, une année qui est passée vite, une année que nous avons savouré, apprécié, avec des hauts plus que des bas elhamdoullilah, nous aimons notre petite vie ici pour le moment. Pour le coup , une bonne nouvelle puisque un(e) petit(e) Bahreini(e) s’est annoncé(e) pour la fin de l’année 2014 inch’Allah. Nos enfants étant bien trop sages, on s’est dit qu’on devait mettre un peu de piment dans notre vie. :p Zhom s’est remis de ses émotions , je vous remercie :-) (je l’ai eu les filles, je vous l’avais dit)

Bonnes vacances à vous, Bon ramadan et à très vite !

Après les premiers coups de blues…les vacances

Salam, bonjour,

On idéalise toujours la vie d’expatrié pour tous les avantages que cela représente mais on ne pense pas aux côtés difficiles car certes il y en a, et je pense que tous passent par là, notamment au début. J’ai beaucoup pensé à deux amies qui me sont très proches :

Ma chère Sabrina, expatriée au Moyen-Orient depuis des années maintenant, m’avait prévenue  avant le départ : « Tu es dans l’euphorie du départ, après tu seras occupée avec la maison, les enfants à l’école, et là.. tu verras, Elle viendra te surprendre quoiqu’il en soit » … La tristesse, la mélancolie… Je l’ai pas venue venir, mais d’un coup, il a suffit d’un coup de cafard et hop c’est parti, on réalise vraiment qu’on devra faire sans maintenant… Sans les amies, sans la famille, et qu’en cas de coup de blues, on ne peut plus prendre si facilement son téléphone ou sa voiture pour vider son sac.

C’est aussi la première réaction qu’a eu ma tendre Habibti Khadija,  lorsque nous pleurions toutes les deux lors de l’annonce de mon départ, et qui s’est revu une dizaine d’années en arrière, quand elle a quitté ses parents, sa famille au Maroc pour rejoindre son époux en France… » Mais pourquoi ? » m’a-t-elle demandé ? « ça va être dur, tu verras, d’être seule, de ne connaître personne, de quitter surtout ceux que tu aimes et de ne pas pouvoir les voir quand tu veux. »

Je les remercie profondément d’avoir partager cela, car si sur le moment, je ne réalisais vraiment pas, je sais maintenant pourquoi elles m’ont dit, et c’est peut-être aussi, ce que je dirais à ceux qui franchiront le pas aussi (Juliane ^_^) .

Alors bon, je vous rassure tous, ça va hein ! ne m’appelez pas tous aujourd’hui ! C’est passé ! ça va mieux, c’est juste qu’on ne s’y attend pas. On pense être blindé, et finalement, on se remet en question : « Pourquoi être partie loin de nos racines ? Pourquoi quitter ceux qu’on aime ?  Est-ce vraiment meilleur pour nous ? pour les enfants ? « 

Certes le cadre de vie est idyllique, mais finalement qu’est le matériel face au manque ? face aux ami(e)s et à la famille ?

J’ai bien aimé le texte de ce jeune couple, expatriés en Australie pour le moment, ça décrit exactement les mêmes sentiments

Ma puce pense aussi à la famille ou à Jade ou Ali :) , du coup il est vrai qu’en tant que mère, ça reste sur le coeur, faut savoir accepter et gérer ses coups de blues mais du coup aussi ceux des autres membres de la famille. Sensibilité oblige.

En fouillant un peu sur les blogs, on lit toujours un peu les mêmes choses, j’ai aussi un peu ri quand j’ai lu cette caricature (parfois vrai) des femmes d’expats, ainsi que les commentaires.

C’est une super expérience mais c’est comme toute chose, il ne faut jamais idéaliser…

Sinon ?

Enfin bref,  internet à la maison est arrivé enfin ! du coup j’espère mieux capter sur skype ou viber.

Niveau temps, il fait chouia moins chaud, mais la clim est toujours là, l’eau de la piscine est enfin bien agréable.

Pour nous c’est les vacances dû à la fête de Aïd El Adha (fête du mouton qui symbolise le sacrifice d’Abraham). Nous sommes arrivés sur Dubaï, chez ma belle soeur pour une semaine, je vous promets des photos, je joue les photographes pour vous, bon avec mon iphone…on fait ce qu’on peut ^_^

Merci encore 1000 fois pour vos commentaires ! et pour celles qui m’appellent, ça réchauffe le coeur ^_^

La découverte de l’école et réunions de classes

Salam, bonjour à tous,

(La photo est le pont que j’emprunte chaque fois pour aller à l’école, quel bonheur de passer au-dessus de la mer.)

Septembre est un gros mois pour les parents, entre la rentrée, les inscriptions aux activités scolaires puis les réunions d’informations à l’école… chez nous, c’était cette semaine et je dois dire que je sortais de là très surprise à différents points de vue.

Déjà des maîtresses très sympas, très ouvertes, qui nous font des réunions en français/anglais.

J’étais très surprise dans chaque classe où je me suis trouvée d’être souvent la seule « vraie » française de souche et pourtant contradictoire car la seule voilée parfois … c’est complètement l’effet inverse de la France, et ça m’a vraiment fait sourire. Evidemment quand la prof d’arabe intervenait, elle me regardait moi alors que bon, non, je ne suis pas arabophone. Là où j’étais le plus surprise, c’est de voir des gens que je ne pensais pas être « d’apparence » d’origine arabe, et qui conversaient d’un coup en arabe avec la prof pour lui demander le programme. En fait la majorité sont des libanais et physiquement on s’y tromperait.

Cette année il fallait que j’assiste  absolument aux réunions. Quand les grands m’ont donné leur emploi du temps, je me demandais comment j’allais m’en sortir ??

Emploi du temps du CE2

Emploi du temps du CE2

En fait dans toutes les classes de l’élémentaire les enfants sont divisés en deux groupes : les arabophones (ceux qui parlent bien arabe donc malheureusement pas les miens) et les non-arabophones. Les arabophones ont des cours d’arabes différents des autres et ont accès aussi aux cours de religion (musulmane) mais qu’en arabe. Pendant ce temps-là, les autres vont en cours d’arabe pour non-arabophones et au cours de « civilisation ». C’est ce que chaque pays, je pense, impose plus ou moins aux écoles étrangères : découverte et présentation du pays, de la région, culture, traditions etc…

En plus de ça, les garçons se retrouvent en classe double niveau, on pourrait croire selon les idées reçues, que c’est une mauvais chose, qu’ils vont perdre du temps, que les grands vont faire des trucs de plus petits etc… eh bien non, les maîtresses gèrent parfaitement ce double niveau depuis assez longtemps et cela présente de nombreux avantages pour les enfants.  J’étais assez sceptique au début (faut bien critiquer non ?! c’est jamais parfait pour un parent ^_^ )  mais après les réunions et de voir les enfants évoluer comme ça, me conforte tout à fait dans l’idée que ça n’a que des avantages.

Pour les deux classes des garçons, c’est simple, ils se retrouvent très souvent en petit groupe avec la maîtresse pour eux seuls. Du coup, au lieu de travailler à 28 ou 30 comme en France dans une classe normale (et encore je suis gentille), ils se retrouvent à 10 à peine avec leur maîtresse car l’autre groupe est soit en sport, soit en langues étrangères, soit en bibliothèque… Ils travaillent plus efficacement et plus vite qu’une classe dite « normale ».Ils apprennent surtout et assez rapidement à être autonome dans leur travail, leurs routines quotidiennes etc.. Selon les maîtresses, ils travailleraient plus car ils gagnent du temps sur des détails très importants style les toilettes pour les maternelles : ) ici c’est dans leur classe et ils y vont tout seul, pas besoin de l’assistante maternelle, et c’est des TPS/PS !

Enfin là où j’ai été bluffée, c’est que chaque classe a sa page internet via le site de l’école, mises à jour tous les jours (chapeau) avec les photos hebdomadaires pour les classes de maternelle et surtout pour les mamans en élémentaire : le cahier de texte en ligne ! ça c’est top, les mamans me comprendront ^_^. Plus besoin d’appeler à 19h du soir la copine « Dis, c’est quoi les devoirs pour demain ?? » (et pour demander les devoirs tu passes deux heures au phone car on a TOUJOURS des choses à dire notamment à se plaindre de nos gosses )

On a longtemps hésité à leur faire prendre le bus au retour (à l’aller, le bus passe à 6h30, j’ai eu pitié d’eux moi la mère parfaite krkrkr)  mais finalement on a réussi à s’arranger avec mon zhom (comprendre : mon homme)  qui parfois me ramène Imrane quand il finit à 13h, les grands finissent à 15h. Deux fois par semaine il finit aussi comme les grands à 15h car il a des activités en plus  ; et il en redemande ce coquin (faut savoir que les WE, il vient me voir et ma demande s’il y a école : « Non » => « RRRaaaaannnn moi ze veux aller à l’école !!! » . C’est le seul à être comme ça (tiens il ne tiendrait pas de sa maman celui-là ?!!!!). En tout cas, depuis la France, je m’inquiétais pour le trajet comme nous sommes assez loin, mais finalement tout le monde s’y fait, les enfants aussi, c’est fatiguant surtout au retour avec la chaleur et la fatigue de la journée mais les « J’aime Lire » et les CD’s sont mes meilleurs alliés. D’ailleurs mes copines brocanteuses, si vous en voyez, pensez à moi svp ! prenez en en masse !

On n’a inscrit les grands qu’à une seule activité après l’école car on trouve que pour un début c’est suffisant ; ils vont faire Aïkido ensemble le mercredi pendant 45mn, évidemment ils ne voulaient pas faire une activité séparés donc c’est le seul sport proposé pour l’instant car « indoor » comme il fait encore trop chaud (désolé les parisiens, je sais je remue encore dans la plaie) .

Les activités sont par trimestre et sont donc après l’école, il y a du sport, du soutien scolaire, des activités manuelles ou les langues étrangères. C’est général au Moyen Orient toutes écoles confondues je pense. C’est le système anglo-saxon, c’est un peu ce que vous allez avoir en France cette année ou l’année prochaine selon les communes., la réforme hein ^^.

Concernant les langues, le démarrage est un peu difficile, les enfants pataugent un peu,mais on les encourage un maximum, c’est sûr qu’en voyant tout le monde ou presque bien parler anglais ça fait un peu peur mais je pense que ce sera un bon moteur inch’Allah.

Bref, voilà pour notre quotidien qui se met en place, quant à moi, ben… je vous dirais ça au prochain billet ^_^ sinon je ne vais plus rien avoir à vous dire et certaines me harcèlent sur facebook

Bizous à tous les bibinous, je pense souvent à eux, mes copines de Pierrelaye embrassez fort les enfants de ma part. Sorour si tu me lis, ma fille n’oublie pas Ali, d’ailleurs elle m’a demandé comment faire si s’il allait la remplacer ??!! je lui ai dit que c’était impossible :)))

La rentrée à l’école française

Salam, bonjour à tous,

(qu’est-ce que j’aime cette photo ^_^)

Nous y voilà, le jour tant attendu, aussi bien par moi que par les enfants.

Mais cette année est bien particulière ; nouvelle école dans un nouveau pays, nouvelles habitudes et nouveaux repères à prendre, nouveaux amis à se faire… Même moi, j’arrive à angoisser pour eux

Mais bon, ce sont des enfants et heureusement pour nous comme pour eux, Ils s’adaptent bien et vite, pour l’instant on va dire que ça se passe bien.

Jour J, ils étaient impatients, tout le monde s’est levé sans difficulté à 6h30, oui, oui vous lisez bien. Mais arrivés à l’école, ça été autre chose… ils ont flippé les pauvres, faut dire que c’était impressionnant par rapport à leur petite école française. Je pense que ça été là où ils se sont vraiment rendus compte du changement.

A l’école ici, il y a donc maternelle, primaire, collège et quelques classes de lycée seulement, dont certaines n’ont ouvert que cette année, grâce à la pression du nouveau proviseur arrivé fraîchement du Liban. (Des proviseurs qui n’ont absolument rien à voir avec les nôtres, ceux là sont hypers accessibles et très souriants, bon point déjà.) Faut dire que sans classes de lycée, les expats refusent de venir donc ils ont tout intérêt à en ouvrir pour les familles qui veulent venir à Bahrain.

Le coeur serré, on les a laissé partir avec leurs maîtresses, Imrane est resté avec nous puisqu’il prenait classe seulement le lendemain. Lui par contre, il n’était pas content de ne pas aller en classe, ça fait plus d’un an qu’il attend ça.

Et là, comme je disais sur facebook, j’ai connu une autre « moi », une maman angoissée de les avoir laissé inquiets. Vont-ils trouver la cour, la cantine, des amis …. bon ,Zhom lui, reste un homme, donc il m’a demandé pourquoi j’étais inquiète ?!! hum. Et puis surtout, j’ai bien senti à ce moment-là, le manque des copines avec qui on refait le monde une heure devant l’école, au moins là, j’aurais pu vider mon sac. Du coup, je suis partie faire des courses histoire de me changer les idées.

Et bon ça s’est bien passé elhamdoullilah, les enfants ont copiné rapidement et « les maîtresses sont gentilles ».

Ils n’ont pas cantine pendant 15 jours, donc on découvre tous ensemble, le « lunch box » du Moyen Orient, les tracas de quoi savoir quoi mettre dedans, le matériel à acheter pour que ça tienne au frais avec ses 38°C … des allers et retours à Carrouf, et des tonnes de questions à celles qui font ça depuis des années. Car pas facile de trouver des idées pour manger froid, équilibré sans qu’ils se lassent. Bon c’est bien 15j mais je pense que je vais être contente de retrouver une cantine normale. Disons qu’ici il n’y a pas de service de restauration au sein de l’école, c’est donc une société ou un hôtel qui livre (il paraît que l’année dernière c’était un hôtel).

Uniforme de l'école pour mon Imranou

Uniforme de l’école pour mon Imranou

Tenues de sport : tee-shirt et short et Imranou en polo

Tenues de sport : tee-shirt et short et Imranou en polo

Un des changement aussi pour eux, pour ce 1er bilan de 1ère semaine, c’est un rythme non-stop du dimanche au jeudi sans interruption du mercredi en France (quoique avec le nouveau rythme je pense que c’est kifkif maintenant). Ecole à 8h jusqu’à 15h et jeudi jusqu’à 13h pour tous. Je rappelle que le WE ici est donc le vendredi et samedi.

Ils se sont très vite rendus compte la différence entre tous les élèves, certains parlent très bien anglais, il y a des arabophones, des français qui parlent très bien les deux langues, et un anglais quotidiennement utilisé, beaucoup plus que l’arabe. Le comble dans un pays arabe, l’arabe est optionnel, par contre il faut absolument l’anglais . Donc ça leur a mis un gros coup de pression, mais du coup une envie de parler anglais comme tous, et tant mieux ça va être un bon moteur pour eux. Même leur prof de sport ne leur parle qu’anglais. Ca a mis binti en colère car il a demandé qui ne savait pas nager et elle a levé la main la pauvre :)

Quand à mon Imranou, aucun problème, il a retrouvé son copain de l’hôtel dans la même classe et est très content d’y aller. Il a lui aussi des ateliers en anglais et en arabe, j’espère qu’il va décoller à ce niveau-là, c’est une grande chance du haut de ses 3 ans d’avoir accès à tout ça.

Ils nous ont proposé quelques activités après l’école mais le 1er trimestre et surtout avec cette chaleur qui risque encore de durer, on s’est abstenu de les inscrire à l’extérieur pour le moment. Les grands inséparables feront Aïkido pendant une heure après l’école une fois par semaine et Imrane a une activité d’arabe après 13h. Ici, les activités sont au trimestre, donc on verra quand il fera meilleur pour les activités outdoor. On profite de la piscine du compound c’est déjà très bien.

J’espère que cette semaine s’est bien passé aussi pour vous tous, des grosses pensées pour mes copines de Pierrelaye avec qui je partageais ces moments d’école, de « râlage », de fous rires qui terminaient en café au lait à la maison :)

1ère immersion chez des « locaux »

Salam, bonjour tout le monde,

Ravie que l’idée du blog vous plaise, il y a des personnes avec qui j’arrive à communiquer très régulièrement autant avec d’autres c’est plus compliqué (je citerai pas de noms, elles se reconnaîtront :)

Renée, merci pour ton commentaire sympa, je suis contente de lire un peu d’Alsace ici, mais pour les photos , pour l’instant ce sera que par mail : )

Cela n’étonnera pas ceux qui me connaissent bien, ce soir j’ai été à une première invitation chez une dame, que je ne connaissais pas du tout. La magie d’internet, et l’hospitalité des musulmans et des gens du Moyen Orient (et encore vu le nombre de nationalités qu’il y avait, je ne peux pas vraiment dire ça) a encore fait ses preuves.

Le site « Mums in Bahrain » étant très actif ici, avec sa page facebook et ses annonces, réunit énormément de mamans  de toutes nationalités et religions confondues (c’est chouette). Je poste une annonce pour savoir où prendre des cours d’arabe (oui bon, j’essaie de me reprendre en main lol) en me présentant très brièvement et que j’étais nouvelle ici. J’ai eu des retours très sympathiques, notamment avec deux mamans (une indienne et une anglaise)  et comme c’est l’Aïd (fête de la fin du ramadan) qui dure quelques jours ici, elle m’a gentiment invité … chez une amie à elle en insistant pour que je ramène les enfants (elle ne les connaît pas c’est pour ça :p ) Bon je vous avouerai que j’ai paniqué, comment passer une soirée en ne parlant qu’anglais, je suis encore au stade bidouillage ; j’arrive à trouver mes mots mais des fois je ne comprends pas et j’ai peur de mettre mal à l’aise les gens.

Bref, fallait bien que je me lance, en plus j’ai trouvé son intention si gentille (et j’avais besoin de sortir de l’hôteeeeel ) que je me suis lancée. C’était au « Miami park » un compound (définition dans le prochain billet) dont nous avons entendu parler et que j’avais envie de visiter pour voir leurs maisons.

Invitée à 16h30, je me suis dit « Bon parfait pour le goûter ». Raté. Je suis arrivée la première et l’hôte n’avait pas idée de qui j’étais mais quand je lui ai dit le prénom de la copine, elle a vite compris et m’a mise tout de suite à l’aise. Une dame d’origine égyptienne, incroyablement gentille, qui fut mariée avec un anglais à priori (elle est veuve).

Une des allées centrales

Une des allées centrales

une des maisons

une des maisons

A l'intérieur

A l’intérieur

Entrée

Entrée

Petit à petit, j’ai vu arriver des personnes d’origines diverses, c’était tout simplement extra, de voir des indiennes, bahreinis, tunisiennes, une finlandaise, une suédoise et d’autres avec qui je n’ai pas eu le temps de converser mais qui venaient certainement d’autres pays. Elles étaient toutes musulmanes (réunies pour l’Aïd) et se connaissaient à priori par le biais d’une association active ici qui s’appelle « Discover Islam » et qui informe les non musulmans sur la religion musulmane, et donne des cours aux non arabophones sur la religion, cours d’arabes, et vie du Prophète (sws)… Mon hôte est guide à la grande mosquée Al Fateh de Bahreïn, elle fait visiter la mosquée aux touristes à priori.

Je voyais les femmes venir avec des plats qui ne ressemblaient pas à des goûters, hum. Elle me suggéra d’emmener les enfants jouer dehors (ah ça y est elle a vu à qui elle avait à faire) en attendant que les autres arrivent et surtout avant que le soleil ne se couche (18h30 je rappelle).

Et là… nous sommes arrivés…. au paradis des enfants !  tout simplement incroyable !  les enfants ne savaient plus où donner de la tête, et surtout étaient bien déçus de ne pas pouvoir profiter de la piscine… je vous laisse voir pourquoi !

Piscine et tobaggans

Piscine et toboggans

et en plus un plongeoir

et en plus un plongeoir

même moi j'avais envie d'y aller arrgghh

même moi j’avais envie d’y aller arrgghh

un des aires de jeux avec grand trampoline

un des aires de jeux avec grand trampoline

un vrai bateau, si si

un vrai bateau, si si, idéal pour mes pirates

8

cabane imeennnssse

cabane imeennnssse

c'est vert, c'est chouette, ça, c'est une deuxième aire de jeux

c’est vert, c’est chouette, une deuxième aire de jeux

7

un bassin de tortues, maman et ses petits

un bassin de tortues, maman et ses petits

je vous rappelle que nous ne sommes pas dans un zoo hein

canards et canetons et lapins au milieu du bassin

canards et canetons et lapins au milieu du bassin

Chères mamans, vous vous y voyez déjà avec vos petits hein, mais sachez que vous n’avez pas vus le clou du spectacle ….

Si vous avez des 2/3/4 ans, éloignez vos enfants de l’écran, sinon ils ne jureront que par Bahrain après

un manèèèèègeeeee tu montes, et le gars déclenche la manège rien que pour toi... gratuit bien sûr

un manèèèèègeeeee
tu montes, et le gars déclenche la manège rien que pour toi… gratuit bien sûr

donc vous imaginez bien que :

1/ notre future maison a l’air bien pourrie à côté de celle-là

2/ mes 3 zouzouilles ne savaient plus où donner de la tête et étaient rouges (je rappelle les 35°c) comme des tomates tellement ils couraient et sautaient

3/ quand il a fallu rentrer, euh comment dire, c’était légèrement… conflictuel

heureusement ils avaient faim et soif, ça m’a sauvé…. yeaah !

Non mais on n’a pas idée de faire des choses comme ça … alors bien sûr j’appelle zhom, lui dit « euh t’es sûre tu veux pas que je demande combien c’est une maison ici ?! » …me voyant déjà poser les pieds sur ma chaise longue et ne plus voir mes enfants de la journée, une heure ou deux.

Retour à la réalité, hum.Il était l’heure de rentrer , donc ce n’était pas un goûter hein, mais un « self » où chacune se sert et s’assoit où elle veut. On a donc mangé vers 19h, on m’a demandé entre deux bouchées, de m »introduce myself » j’étais rouge (Safiya je te vois déjà rigoler). Bon c’est passé comme une lettre à la poste. Je crois, que tout le monde m’a compris. Ouf

Chacune a un parcours bien différent, certaines sont là depuis un an d’autres quelques années, d’autres ne devaient rester que quelqes mois et finalement sont là depuis 20 ans, bref c’était très enrichissant.

Nous sommes mêmes repartis avec un petit cadeau, les enfants aussi, bonbons compris, bref tout le monde était ravis.

ps :  je pense me faire copine avec le gardien afin qu’il m’ouvre les portes de ce paradis de temps à autre. Des idées pour le soudoyer ? un couscous ?