Escale… à Istanbul

Bonjour, Salam,

Ayant enfin eu le passeport et le visa de Mini-Princesse et les grands commençant leurs vacances d’avril, nous avons décidé de partir prendre l’air dans un pays qui nous tenait à coeur de par son histoire, ses monuments, sa richesse culturelle, sa bouffe : Istanbul en Turquie.

4h vol direct ou par escale à Doha, si, comme nous, vous aimez les défis avec 4 enfants: – )

Un des parcs situé en dessous de Topkapi, un moment pour taper un foot  pour Mini Zhom

Un des parcs situé en dessous de Topkapi, un moment pour taper un foot pour Mini Zhom

Cette ville est tout simplement extraordinaire, cosmopolite, solidaire, attrayante, elle offre tout ce qu’elle a pour petits, grands, amoureux de la nature, ou en recherche d’histoire. Istanbul et ses habitants aiment les enfants, des aires de jeux sont mis à disposition un peu partout dans la ville, toujours un mot gentil à l’attention des bébés, des pièces spécialement change/allaitement dans les malls…

Nous y sommes allés « à la cool » ayant coaché Zhom en lui disant « attention ce ne sera pas des vacances repos, il faudra s’adapter au rythme des enfants »… ben finalement je suis plutôt satisfaite de notre séjour, je les ai trouvé courageux malgré leur fatigue surtout pour  Chromo-Zhom.

Tramway dans le quartier de la vieille ville "Sultanahmet"

Tramway dans le quartier de la vieille ville « Sultanahmet »

Pour préparer notre voyage de dernière minute, je me suis plongée dans deux blogs francophones inévitables car très complet puisqu’il s’agit d’une jeune expatriée, c’est le blog d’Istanbul, et celui de deux jeunes franco-turcs qui proposent aussi une visite guidée culinaire et culturelle que nous avons faite et qui nous a beaucoup plus, le blog Too Istanbul

Cette balade nous a permis de nous plonger dans des quartiers complètement populaires et de nous rendre dans des restaurants style street food auxquels nous ne nous serions certainement pas rendus par nous-mêmes. Ca nous a aussi permis d’en apprendre plus sur le quotidien des Stamboulois et d’en savoir plus sur la politique actuelle, on sent la renaissance d’une jeunesse dynamique et solidaire, ça fait plaisir.

balade ruelle istanbul blog

vue bosphore turquie blog

Les enfants ont été impressionnés de passer de la rive européenne à la rive asiatique en l’espace de quelques minutes, la rive asiatique s’est beaucoup développée. Les balades en bord de mer en prenant un thé (« Tchaï ») limite les pieds dans l’eau sont possibles presque partout à Istanbul c’est vraiment agréable.

café

   Un café plein d’hommes où typiquement au Maghreb une femme ne s’assoit pas,      eh bien en Turquie, aucun problème : – )

La vieille ville de Sultanahmet est inévitable,  Sainte Sophie, Topkapi, la mosquée Bleue… des monuments magnifiques, plein d’histoire, vous en aurez plein les yeux. Il y a des guides audios par langue qui amuseront les enfants pendant la visite. Par contre, beaucoup de touristes, je déconseille de prendre l’hôtel là-bas.

1001 lumières au Grand Bazar

1001 lumières au Grand Bazar

Le grand bazar est à voir mais les prix sont très élevés, nous n’y sommes pas restés longtemps… et n’avons acheté que des maillots de foot !  (la loose je sais mais bon Özil valait bien ça.)

Ruelle en allant à Topkapi

Ruelle en allant à Topkapi

Les charmantes maisons en bois

Les charmantes maisons en bois

Istanbul est très bien desservie niveau transports, tramway, bus, métro, bateaux pour la traversée et peu cher, pas la peine de prendre le taxi. Les enfants, qui n’ont plus l’habitude de prendre les transports ont tout de même été courageux, à Bahrain, ils sont dans leur « bulle » et n’ont plus pris le train depuis la France. Bon, je ne dis pas qu’ils n’ont pas râler, mais c’est tant mieux ! d’ailleurs ça leur a aussi permis de se taper des barres de rires

ouf c'est si rare de les voir comme ça !

ouf c’est si rare de les voir comme ça !

Le Cevahir Mall ... à Sisli

Le Cevahir Mall … à Sisli

Il y a des parcs et des aires de jeux pour enfants un peu partout dans la ville, c’est vraiment agréable, surtout pour nous qui mangeons du sable et du 40° toute l’année.  Nous avons passé notre dernière journée au fameux aquarium situé à coté de l’aéroport, en plus d’être un bel aquarium, il est situé dans un chouette endroit dominant la mer et située dans un parc, nous nous sommes régalés…

parc et plage florya aquarium

Vue du food court du mall

Vue du food court du mall

Istanbul à refaire.. en amoureux pour profiter à fond, car c’est impossible de tout faire en seulement quelques jours. Un gros coup de coeur, vraiment !

{A visiter} Mosquée Al Fateh

Salam, bonjour,

S’il y a bien une mosquée à visiter dans Bahrain, c’est bien celle-là ; la mosquée Al Fateh située à Juffair. Construite en 1990, la mosquée ouvre ses portes aux touristes tous les jours sauf vendredi de 9h à 16h et propose des visites en plusieurs langues suivant la disponibilité des guides. Demandez Christian/Amine pour visiter en français. Ils mettent à disposition des femmes ‘abayas et foulards pour la visite. L’accueil est vraiment agréable , il faut compter environ 1h de visite notamment pour les explications.

 20150224_114953

20150224_101821

l'impressionnant luminaire dans la salle des hommes

l’impressionnant luminaire dans la salle des hommes

20150224_102426

Le site : http://www.alfateh.gov.bh/

Un WE détente à ….. 15 mn de la maison au Sofitel Zallaq

Bonjour, Salam,

Nous avons eu la chance de pouvoir tester un week end au fameux Sofitel Thalasso & Spa situé à Bahrain, en bord de mer, à 15 mn de la maison située au sud ouest de l’Ile. Cela tombait à pic pour nous car papi et mamie étaient là pour garder les monstres enfants. Au programme, repos et soins en thalassothérapie, chouette !

L’entrée de l’hôtel

Je connaissais déjà cet hôtel en ayant profité des massages (d’ailleurs avis aux femmes enceintes, ils font des massages prénataux)  et de la journée Family Fun Day organisé par le boulot (le jet ski se rappelle de moi : enceinte de 7 mois et surfant sur la vague si si).

La salle de bains vue de la chambre .. le bois sculpté à l'orientale vraiment joli

La salle de bains vue de la chambre .. le bois sculpté à l’orientale vraiment joli

Le lit avec une literie bien confortable (moi qui m'en plaint souvent)

Le lit avec une literie bien confortable (moi qui m’en plaint souvent)

J’aime beaucoup le cadre, moins bling bling que le Ritz , j’y préfère l’ambiance plus familial. La déco est top, une touche orientale avec la french touch. Personnel toujours aux petits soins, nombreux parlent français ce qui rend le séjour plutôt agréable, très attentionné aussi envers la Princesse Crevette connue de tout le monde :-)

20150301_111332

La vue sur la piscine/mer est tout simplement à couper le souffle, on ne s’en lassait pas. Bon ce n’était pas tout, mais il nous fallait aller à nos petits soins au centre de thalassothérapie, collé à l’hôtel avec accès direct. Tout est sur place, shampoing, serviettes, chaussons, c’est sympa d’y aller les mains vides et de ne penser à rien… même avant d’arriver :-)

L'une des deux petites piscines à l'eau de mer

L’une des deux petites piscines (celle-ci eau douce)

Gommage, enveloppement d’algues, massages, modelages, bain multi-jets … le plaisir et la détente étaient au RDV. On sait que les femmes aiment se faire chouchouter mais les hommes c’est autre chose, pourtant là, Zhom, pour sa 1ère fois en soins Thalasso, a avoué s’être bien détendu. A noter que les hommes ont la possibilité de faire les soins par des hommes s’ils préfèrent, quand à la crevette, on s’est relayé pour la garder.

L’institut Thalasso Sea & Spa est réparti sur deux étages (rez- de-chaussée pour les dames, niveau supérieur pour les messieurs), il a été conçu dans un souci permanent de garantir à chacun calme et intimité. Une piscine hydrothérapique à l’eau de mer, une piscine d’eau douce, des saunas, des hammams, un salon de coiffure et une diététicienne pour vous conseiller.

A l'intérieur d'une cabine, juste avant mon soin

A l’intérieur d’une cabine, juste avant mon soin

Le deuxième jour, trop bonne mère que je suis, j’ai proposé à papa et maman de venir avec les enfants profiter de la journée. Tout le monde s’est régalé, ils ont tous apprécié le 1er bain de l’année (mer encore un peu fraîche pour nous, oui tout est relatif), les hommes ont fait du jet-ski avec les enfants qui se sont bien amusés pendant que je testais pour la première fois une séance d’aquabiking. Finalement moi qui n’aime pas du tout faire du vélo en salle de gym, j’ai trouvé ça amusant et plus sympa, dommage qu’on n’en trouve pas sur Bahrain.

20150301_112147red20150301_112328red

L’hôtel propose 5 restaurants, au goût de chacun. Nous avons opté pour l’italien, le Fiamma le midi et La Mer (poissons et fruits de mer) le soir, un régal pour les papilles.

Même la nuit on ne s'en lasse pas

Même la nuit on ne s’en lasse pas

Le brunch du vendredi est magnifique, avec la possibilité de passer d’un restaurant à un autre… histoire de couler dans la piscine après :-)

Hummm un petit livre avec là, ça vous dit ?

Hummm un petit livre là, ça vous dit ?

Vraiment je recommande à mes ami(e)s habitant Bahrain ou du GCC (30mn de l’aéroport) d’y venir quelques jours, de tester les soins, de décompresser total même à 15 mn de la maison. On n’a pas forcément les moyens, ni le temps, ni l’envie de partir en vacances avec les enfants hein (on se comprend je le sais) , donc venir ici pour deux trois jours est vraiment une idée à retenir pour les futurs jours à venir. La saison chaude commence, vous pourrez enfin profiter pleinement de la mer, de la piscine et tout ce qui va avec.

 On en garde un super souvenir et on espère bien y retourner très vite ! Il y a la possibilité de prendre un membership à l’année pour profiter des « facilities » (services) dont un super Kids Club, détail non négligeable si vous souhaitez profiter du hamac ci-dessus :-)

Zhoooooommmm on y retourne quand ????

Il faut attendre le coucher de soleil avant de partir.. c'est tout simplement magique

Il faut attendre le coucher de soleil avant de partir.. c’est tout simplement magique

Bahreïn 5ème pays préféré des expats’

Salam, bonjour,

Ca fait bien longtemps que je n’ai pas écrit, bon comme partout, même s’il est moins stressant ici, le quotidien fait qu’on ne voit pas le temps passer.

J’ai voulu partager un article provenant d’une étude que fait HSBC chaque année avec leur commission « Expat Explorer » sur les expatriés.

Une étude portant sur un peu moins de 10 000 expatriés vivant dans plus de 100 pays du monde. (Mis à jour l’année dernière fin 2013)

Allez je vous dévoile le top 10

1 : la Suisse

2 : Singapour

3 : Chine

4 : L’Allemagne

5 : BAHREÏN 

6 : Nouvelle Zélande

7 : la Thaïlande

8 : Taïwan

9 : l’Inde

10 : Hong Kong

ps: la France placée 23 ème…. LOL

J’avouerai que je suis partagée entre étonnement et  fierté du positionnement de Bahreïn, bien que je m’y sens particulièrement bien, je ne pensais pas qu’il serait 5ème, surtout qu’il est le seul du Moyen Orient dans le top 10, et ce, même après les évènements.  Pour moi Bahreïn c’est le top pour une vie de famille pépère mais pour les célibataires ou les familles avec des ado c’est limite.

En gros ça dit ça :

Bahreïn, pour une intégration culturelle réussie

A Bahreïn, les expatriés se montrent satisfaits de leur intégration culturelle, de leur expérience d’expatriation et de leur vie professionnelle. Ils sont ainsi 67 % à considérer avoir des liens plus forts avec leur pays d’accueil que leur pays d’origine contre 62 % en moyenne. Plus de la moitié des personnes interrogées estiment avoir vu leur équilibre entre vie professionnelle et vie privée s’améliorer depuis leur arrivée et 77 % indiquent gagner mieux leur vie qu’ils ne pourraient le faire chez eux.             source : L’express 

C’est vrai qu’ici je trouve que personne ne se prend la tête, en tant que musulmans sunnites, je suis assez épatée de voir comment on peut s’habituer facilement à cohabiter avec les chiites, alors qu’on a entendu tellement de choses avant notre départ. Vivre à Bahreïn, c’est aussi vivre avec d’autres religions mais aussi d’autres cultures fortes. On a l’impression de vivre bien sûr en pays arabe mais aussi aux Philippines ou en Inde, et malgré un fort communautarisme chacun y trouve facilement sa place.  J’ai aussi remarqué un fort taux de couples mixtes occidentaux/bahreïni ou maghreb/bahreïni alors que cela reste un tout petit pays.

Enfin bref, cela confirme une fois de plus que vivre à Bahrain c’est agréable !

Rentrée 2014 !

Salam, bonjour  à tous,

Nous voici déjà septembre pour attaquer l’année 2014, après un mois de vacances à se vider la tête, 6 avions, 1 train, du RER et 574kms de voiture, à en oublier complètement Bahrain. Dur dur de revenir après ce long mois et de se remettre dans le bain, le décalage est tellement grand pour tout un tas de choses. On garde les bons souvenirs, et on (se doit ! ) se remémore pourquoi nous aimons aussi notre vie ici , et  la rentrée  scolaire est bien là, ce qui nous pousse forcément à passer à autre chose. Ce qui reste toujours dur en tant qu’expatrié c’est de se demander quand nous pourrons revenir et revoir tout le monde, et pour ma part, avec la naissance de la fin d’année, ça risque de ne pas être avant l’été prochain (mais bon on ne sait rien par avance et j’ai encore plein de cartes dans ma poche pour faire changer Zhom d’avis…. euh ceci dit, comme m’a souligné ma cop’s Sabrina, expatriée depuis 5 ans, et qui elle aussi vient de mettre au monde BB4, « c’est plus la même donne de voyager avec 4 » ! Je préviendrais les copines de Bahrain qui auraient éventuellement l’intention de voyager ce jour-là….qu’elles évitent à tout prix !!! ceci dit, les 3 gremlins ont montré preuve de patience avec tous ces trajets d’Août .. il me suffirait d’avoir un bébé calme (ça existe ?) et un sirop pour dormir (krkrkrk).

ecole2014

Revenons à cette rentrée 2014, les 2 grands ont fait donc leur 2ème rentrée à l’école française, ils étaient contents d’y retourner, le grand changement est plutôt pour ChromoZhom qui a effectué sa rentrée dans l’école anglaise en face de la maison. Il y a été un peu à reculons le premier jour mais il est tombé avec une maîtresse adorable très réputée pour sa douceur et sa pédagogie, ça la mis en confiance et hop plus de problème. Il a la vie plus cool cette année le ChromoZhom, 8h15-12h15 et plus de voiture à faire (enfin si 50m car oui je prends encore la voiture car encore impossible de se balader dehors sans couler de partout)… septembre c’est comme août , kif kif.  Faut juste prévoir des activités pour l’après midi, alors on essaie de voir les copains et de faire du sport.

Donc c’est parti pour une nouvelle année scolaire, en attendant le grand évènement de l’année pour début décembre :-) y’en a pour qui ça devient long.

Ramadan Moubarak ! mais aussi #Vacances #1anBahreïn

Salam, bonjour à tous,

Demain, premier jour du Ramadan (pour les pays du Moyen Orient), je vous souhaite donc un très bon mois de ramadan « Ramadan Karim » à nos chers amis mais aussi aux lecteurs musulmans qui s’apprêtent à entrer dans ce mois merveilleux qu’est le mois de Ramadan. Je souhaite aussi bon courage aux non- musulmans restés au pays qui doivent se cacher pour manger et boire :-)

Mosquée Al Fateh - la plus grande et connue de Bahrain

Mosquée Al Fateh – la plus grande et connue de Bahrain

Ramadan n’est pas seulement un mois de privation ou de diet mais surtout un mois de partage, d’aumône, d’attention envers son prochain, un mois spirituel qui doit être centré sur notre religion et non pas …. sur la coupe du Monde. Hum. Donc nous voilà partis pour un mois. La fête de l’Aïd se fera aussi la veille de notre départ en vacances puisque nous quitterons notre île pour un mois. Une occasion pour se ressourcer et profiter de la famille, malheureusement peu des amis par manque de temps, mais priorité oblige.

À City Center (the grand Mall) chaque année, des grands box pour les donations

À City Center (the grand Mall) chaque année, des grands box pour les donations

Donc nous voilà bien en vacances, même s’il reste officiellement deux jours d’école, il n’y aura que  jeux et goûters à l’école et bcp d’expats déjà partis donc non, on a plein de décorations à faire pour la maison, les enfants attendent ça avec grande impatience, on s’y attelle dés demain !

Cela marque aussi notre 1ère année à Bahrain, une année qui est passée vite, une année que nous avons savouré, apprécié, avec des hauts plus que des bas elhamdoullilah, nous aimons notre petite vie ici pour le moment. Pour le coup , une bonne nouvelle puisque un(e) petit(e) Bahreini(e) s’est annoncé(e) pour la fin de l’année 2014 inch’Allah. Nos enfants étant bien trop sages, on s’est dit qu’on devait mettre un peu de piment dans notre vie. :p Zhom s’est remis de ses émotions , je vous remercie :-) (je l’ai eu les filles, je vous l’avais dit)

Bonnes vacances à vous, Bon ramadan et à très vite !

La galère des écoles : école française ou anglaise ?

Salam, bonjour,

S’il y a un bien un sujet sur lequel on ne finit jamais de débattre c’est bien celui de l’école. Evidemment, en France, on n’a pas le choix, on est automatiquement dans le quartier où l’on habite et basta mais là… est-ce le fait que nous payons l’école ou est-ce dû à notre statut de femme d’expat’ qui nous fait prendre très à coeur ce sujet ? à mon avis, les deux.

L’École française à Bahrain est à mon avis loin d’être au top, bien qu’elle essaie, je pense, de s’améliorer. Déjà, rien que par rapport à l’infrastructure, c’est comment dire… un bon niveau en-dessous comparée aux écoles internationales, disons qu’ici chaque école ou presque est équipée d’une piscine au vu du temps, d’un gymnase, et d’un endroit suffisamment grand pour la période de forte chaleur comme nous avons en ce moment. Bref, vous allez me dire, peu importe, ce sont des détails, il faut voir l’éducation, les profs, etc.. bon, je vais pas m’étaler, un des mes 3 enfants a plus que souffert cette année avec une prof, donc je suis légèrement amère à ce sujet. Passons. Ce qui nous a surtout dérangé, c’est le niveau d’anglais proposé aux enfants arrivant de France qui nagent complètement car ils ne reprennent pas les bases. Alors oui, pour certains ça peut aller vite, mais pour d’autres c’est un peu la galère. On a pris des cours à l’extérieur pour nos deux grands, car ils se sentaient frustrés de ne pas pouvoir communiquer avec les gens de l’extérieur ; demander une glace au vendeur ou jouer avec un enfant anglophone représentait un gros frein. Un an après notre arrivée , on va dire que ça va mieux, Roudoudou 6 ans, se débrouille mieux que Binti 9 ans, et Chromo-Zom répond par Yes à chaque phrase.

Du coup on j’ai fait le tour de quelques écoles pour voir ce que donnait les autres écoles. La grande question qui s’est rapidement posée : on les change tous les trois d’écoles ? ou seulement le Chromo-Zhom afin qu’il baigne davantage dans l’anglais….

Qu’est ce qu’on s’est pris la tête cette année  ! ça nous a bien occupé et on ne s’en est toujours pas sorti d’ailleurs.

Déjà faut savoir que les deux plus grandes écoles n’acceptent pas de francophones ne sachant parler que quelques mots d’anglais, donc comme ça, c’est réglé. Un bon point pour l’école française qui, eux, acceptent tout le monde, primaire et collège compris. Après les écoles font passer des tests ; soit oral pour les plus petits, soit écrits pour les plus grands. Ca limite encore une fois.

Mon grand coup de coeur aura été pour cette école, la Nadeen School qui privilégie beaucoup les activités manuelles, l’implication des mamans, des remises à niveau là où il y a des difficultés pour les primaires, des profs d’une douceur incroyable…d’ailleurs pas de test chez eux et bien sûr ils acceptent tout le monde.

nadeen school 

dans les couloirs

dans les couloirs

Les copines et moi avons été sous le charme, pour moi c’était vraiment l’école idéale pour mes 3, MAIS la liste d’attente est longue et malheureusement pas de place pour septembre 2014.

chez les petits encore

chez les petits encore

Recyclage des bouchons

Recyclage des bouchons

Et enfin une petite réserve de poules, les enfants vont chercher des oeufs de temps en temps

Le poulailler

Le poulailler

Aujourd’hui, on a donc décidé de laisser les grands à l’école française, pour diverses raisons, en pesant maintes et maintes fois, le pour et le contre, et nous sommes en attente d’une place pour Chromo-Zhom dans une petite école anglaise en face de chez nous. A ce jour, toujours en « waiting list » , je me demande comment font les parents (toutes nationalités confondues) qui viennent en plein été s’installer comme beaucoup un peu à la dernière minute et qui se retrouvent avec très peu de choix à la rentrée.

En tout cas, si nos enfants avaient été plus jeunes, nous n’aurions pas hésiter à les mettre dans le système anglais, que j’ai vraiment découvert cette année qui présente de nombreux avantages par rapport au français (à mon sens)

Tableau comparatif entre les deux systèmes scolaires

Tableau comparatif entre les deux systèmes scolaires

Si le sujet vous intéresse, lisez cette étude intéressante 

Si vous êtes donc en projet d’expatriation et que vous hésitez encore, alors il y a deux questions fondamentales à se poser qui nous ont aidé dans notre cas personnel à prendre une décision :

Tout d’abord quel est votre objectif ?

Est-ce un objectif à court terme ? Vous êtes à l’étranger pour 3 ans et vous vous dîtes que vos enfants peuvent aller apprendre l’anglais pour 3 ans dans un établissement anglais ? Ou bien vous êtes un couple bilingue vraiment installé à l’étranger pour une longue période et souhaitez que vos enfants puissent avoir l’opportunité de postuler à des universités britanniques ou autres ?

Ensuite, quels sont vos moyens ?

Pas seulement financiers car mettre ses enfants dans des écoles anglaises et leur demander ensuite de suivre les cours du CNED est parfois très lourd pour eux. Si on a le souhait ultime de revenir ensuite dans le système français, il faut réfléchir à cette charge de travail supplémentaire pour l’enfant, sans compter les frais de scolarité qui sont très important dès lors que l’on scolarise ses enfants dans le privé anglais. Un terme dans une école privée anglaise peut atteindre des sommes très importantes, sans compter les extras. Tout changement donc est difficile, il faut préparer l’enfant à ce changement, et se dire que tout changement nécessite dans les deux sens un temps d’adaptation.

Voilà, quoi qu’il en soit, c’est important de s’écouter, d’être raisonnable dans la prise de décision, de ne pas se voir nous, mais de voir un choix individuel en fonction de chaque enfant qui n’a peut-être pas les mêmes capacités que ses frères et soeurs.

En tout cas , bon courage !

Dar Island : un chouette moment d’évasion

Salam, bonjour,

Il a fallu que papa & maman soient là pour qu’on aille enfin à Dar Island. Bon faut dire, que c’était les vacances et qu’on a pris le temps … de prendre le temps. Les WE sont tellement chargés entre les allers et retours, mosquée, devoirs et piscine (oui je sais c’est dur la vie).

Donc, le départ se fait du quartier de Sitra, on y laisse la voiture, on doit donner la carte de résidence ou le passeport obligatoirement. On paie 5bh (10e)/personne pour y aller en comptant la traversée en bateau qui dure à peine 10mn. On paie en plus si on veut emmener à manger, de la viande pour du barbecue par exemple. De notre côté on a mangé au restaurant des grillades qui ont bien fait l’affaire.

Les enfants se sont régalés en prenant le bateau, ils se sont rappelés que le dernier bateau qu’ils ont pris était à Dubaï.

Notre bateau (une navette toutes es 10mn)

Notre bateau (une navette toutes les 10mn)

Dar Island est une petite île où se trouve un petit restaurant, des maisons où l’on peut passer une nuit romantique (Zhooooommmmm ???!!!!!) on peut y louer les transats, mais aussi des huttes ou des grandes tentes familiales. On peut reprendre un bateau apparemment pour essayer de voir des dauphins.

une des vues de la plage

une des vues de la plage

 

L’un des inconvénients est la vue au loin… c’est le côté industriel de Bahrain, bon on s’y fait, on n’est pas là pour ça de toute façon.

 

Les huttes à louer (il me semble 10bh) les gens ici font un barbecue

Les huttes à louer (il me semble 10bh) les gens ici font un barbecue

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On s’est fait un petit kif avec mon papoune, des souvenirs restés en Floride parmi les dauphins, on a fait du jet ski, on était comme des gamins ! Les enfants aussi ont pu monter chacun leur tour, on a bien rigolé !

Binti et moi !

Binti et moi !


OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 

 

 

On est tellement bien, il n’y avait presque plus personne à la fin, on est resté jusqu’à la tombée de la nuit profitant du beau coucher de soleil

Beau coucher de soleil

Beau coucher de soleil

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 

A refaire !

 

Central market : l’expédition du samedi matin

Salam, Bonjour,

Mes parents sont actuellement à Bahrain pour une dizaine de jours, l’occasion de faire tout plein de choses que nous n’avions pas pris le temps de faire. A peine arrivés, le lendemain, était le jour du marché, Zhom a embarqué son Beau Papoune,  où il se rend avec deux autres amis entre 6h et 7h car ce sont les prix de gros donc on achète pour 3 familles. Ca vaut vraiment le coup, faut juste liquider par la suite tout ce qu’on achète, et avec la chaleur, les légumes et les fruits s’abiment vite donc mieux vaut avoir 2 frigos.

Marché des légumes

Marché des légumes : on achète un cageot et on le divise pour chacune des familles

Une sortie où les négociateurs dans l’âme peuvent s’amuser, même à négocier 300 fils (centimes)

Ca été un vrai spectacle pour mon papoune qui regardait les zhoms s’éclater dans leurs négociations. (On l’a dans le sang où on ne l’a pas, n’est-ce pas ?)

Bon, on prend quoi aujourd'hui ? Où sont les poivrons ?

Bon, on prend quoi aujourd’hui ? Où sont les poivrons ?

Le Central Market se situe vers Manama vers Lulu Market , il est facile à trouver. Il est ouvert tous les jours mais le samedi est notre jour de conquête car les zhoms ne travaillent pas et le vendredi est le jour du Jouma’a (prière du Vendredi)

les grandes allées

les grandes allées

En tout cas on trouve presque tout, tout ou presque est importé bien sûr, à part des tomates, concombres, betteraves par exemple. On fait attention à acheter ce qui ne vient pas de trop trop loin. En général on prend ce qui vient de la Jordanie, Oman, Liban, et pour les fruits en général, Philippines pour les bananes, et les mangues (Alfonzo the Best ! ) d’Inde.

FISH MARKET 

Y'a du choix

Y’a du choix

Juste à côté se situe le Fish Market (marché du poisson). La pêche à Bahrain est importante, des centaines de bateaux partent quotidiennement en mer.  Des poissons style King Fish (vraiment énormes) s’y trouvent sur les étales, des raies, coquillages…

Au début on est paumé car ce ne sont pas des poissons dont on a l'habitude

Au début on est paumé car ce ne sont pas des poissons dont on a l’habitude

Bon, mieux vaut y aller car quand même c'est pas climatisé !

Bon, mieux vaut y aller car quand même c’est pas climatisé !

Je prends, je prends pas.. ?

Je prends, je prends pas.. ?

La prise du jour !

La prise du jour !

 

Merci à mon papoune d’avoir alimenté les photos du blog pour ce « Special Market Article » car je râlais auprès de Zhom qui ne prenait pas le temps d’en prendre (non mais oh, j’ai un blog à tenir moi)

 

50 raisons d’aimer Bahrain

Salam, bonjour,

Le Times Out de Bahrain ce mois-ci semaine consacre un article sur les 50 raisons pour lesquelles on aime notre île. J’ai trouvé ça intéressant de partager ça ici notamment pour les personnes qui souhaitent venir s’y installer. J’ai fais une sélection perso de ce qui m’a semblé le plus judicieux, par la suite, j’ai trouvé ça beaucoup moins intéressant, mais vous pourrez retrouver l’article original ICI. A noter qu’on retrouve des points communs avec nos pays voisins.

1- La large offre de logement, meublé ou non, apparts’/maisons, et contrairement aux Emirats, pas besoin d’avancer un an de loyer !

2- L’aide ménagère ou les nannys , quand même hyper pratique et un grand luxe qu’on peut se permettre ici pour un moindre coût.

3- Le prix de l’essence (un plein pour ma voiture : 12e) et du gaz (2e pour recharger notre grande bobonne) , c’est juste terrible et comme on vit avec la clim’ dans la voiture les 3/4 de l’année heureusement que ça ne coûte rien. Vous ne sortez pas de la voiture pour faire le plein, un gentil monsieur  le fait pour vous.

4- Les femmes se font bichonner pour pas grand chose parmi la multitude de salons de beauté qu’il y a.

5- Education : un choix de bonnes écoles (note perso : oui… pour des anglophones)

6- Santé : pas mal d’hôpitaux et de médecins de toutes nationalités, bon que perso, j’ai pas eu (la chance ?) de tester donc pas d’avis à donner

7- la taxe est gratuite, et quand on va en France, on n’oublie pas à partir de 150e/180e d’achats dans un magasin, de récupérer la taxe à l’aéroport en France. (Ca va vite les achats, je l’ai vu lors de ma venue en Février!)

8- La fierté nationale. Il est vrai qu’il y a des manifestations ici mais il n’empêche que les bahreinis et les expats’ sont fiers de leur île, on le ressent plus particulièrement quand c’est la fête nationale où tout est décoré, on met les drapeaux aux voitures, aux balcons, dans les maisons, les arbres illuminés bref même nous on s’y est collé.

National day

National day

9- On devient paresseux avec les services offerts tout en restant dans la voiture : pompes à essence, les « cold-stores », certains restaurants : on klaxonne, ils sortent prendre la commande. Rhhhooo pas bien hein ! première fois j’ai halluciné, deuxième fois je l’ai fait quand mes 3 gremlins crevaient la dalle dans la voiture et que je n’avais pas envie de les sortir et de courir après eux en attendant nos shawarmas !

10- Les gens : il est vrai que les bahreinis sont plutôt sympa, et je le répète, il est plus difficile d’entrer en contact avec des Emiratis. Les expats sont aussi plutôt sympas ici c’est vrai, on se rapproche avec des personnes avec lesquelles on ne se rapprocherait peut-être pas dans son pays d’origine, c’est marrant, et c’est un gros point positif dans l’expatriation.

11- Le temps ! c’est sûr ! On apprécie vraiment le ciel bleu pratiquement tous les jours, les 4 mois d’été sont particulièrement chauds et humides, on apprécie d’avoir la clim’

Ah quand il pleut, c'est plutôt la cata ici !

Quand il pleut, c’est plutôt la cata ici !

 

12- La tolérance apprise très tôt à nos enfants, car les enfants venant du 4 coins du monde, on apprend à se cotoyer sans faire aucune différence. Personnellement, ça été pour moi un gros point positif par rapport à la France car les pays d’origine sont mis beaucoup plus en avant qu’en France et dés qu’on prononce le mot religion, tout le monde a des boutons. Bref ici, pour moi les enfants ont davantage de quoi être fier d’être d’ailleurs et vivent plus naturellement ensemble.

13 – La vie animal : bon c’est vrai , on voit des chameaux sur le bords des routes c’est assez sympa, on voit des flamands roses aussi, nous avons un zoo très sympa et il paraît qu’on peut apercevoir des dauphins en bateau (Zhom n’a pas de bateau hein, donc je ne suis pas en mesure de vérifier cette info)

14- l’Art, bon perso c’est pas ma tasse de thé, j’admire que les tableaux de ma maman, mais bon paraît que Bahrain met souvent en avant des artistes d’ici

15- Le ministère de la culture essaie d’organiser des évènements tout au long de l’année : Bab Market dans le souk le dernier WE de chaque mois, Art Market, Spring of Culture (nous avons pu voir récemment la Troupe nationale acrobatique de Chine avec les enfants, c’était superbe) et divers festivals

16- Chaque communauté a crée son « club » pour se retrouver un peu avec les siens, ça fait du bien de pouvoir parler sa langue, après on accroche ou pas avec ces clubs, c’est un autre sujet.

17- Les réseaux sociaux notamment le très apprécié Mums In Bahrain, avec son site, sa page facebook et ses annonces, c’est très très pratique ! des vrais Pages Jaunes ! le site Expat. com ou expatriates pour les annonces marchent bien aussi, c’est quand même hyper pratique.

18- Quand même entre Carrefour et Géant, on n’est pas trop paumé nous les français, on trouve des produits qu’on trouvait là-bas, en plus des différentes cuisines,  fruits et légumes exotiques,  (le fromage et le bon pain nous manquent quand même). Quant à moi j’ai fais une croix sur mon caddy français 80% bio, ici on en trouve mais très très cher donc c’est un petit luxe.

19- Les marchés : on a le marché central et le fish market, le RDV est à 6h du mat’ pour avoir les prix de gros (on achète à 3 familles), le « local farmer » du samedi matin  vers chez nous, c’est vrai que c’est plutôt pas mal !

Marché des légumes

Marché des légumes

20- On a du choix dans les restaurants, on mange toutes les cuisines pour tous budgets !

21 – Si je ne me trompe pas, il y a 3 jolis forts à Bahrain très anciens et entretenus qui nous offrent une très belle balade. Le plus proche de chez nous, le Bahrain Fort, méritera un post spécial car nous l’aimons beaucoup

22- La ballade des anciennes maisons de Muharraq, dans la vieille ville, une visite que j’ai beaucoup apprécié car enfin de l’histoire et de l’authentique, que Bahrain a mis en valeur en rénovant les maisons. Bahrain a une histoire !

23- Les perles qui font toute a fierté de l’île. C’est vrai, encore faudrait-il pouvoir se les acheter  (Zhooooommmmm ???!!!)

© MiCI/Eva Battis, A la recherche des perles

© MiCI/Eva Battis, A la recherche des perles

24- Le sport : c’est vrai qu’ici, rare sont les personnes qui ne font pas de sport, là encore y’en a pour tout les goûts, en clubs, parcs, dans les compounds, dans les rues (on voit pas mal courir dans la rue), c’est du coup hyper motivant quand on arrive ! la plupart des immeubles et résidences ont leur salle de sport en plus, c’est hyper pratique !

25- La mer est est plutôt belle et chaude

26- On s’y sent en sécurité , pour une femme je trouve qu’on y vit bien

27 – c’est propre ! quel bonheur de ne pas voir des papiers par terre, des toilettes toujours clean et pas de crottes de chien ! Un groupe d’expats commencent même à nettoyer les plages chaque semaine bénévolement.

Pour ma part, je n’ai retenu que celles-ci, ce qui est déjà pas mal, le reste est plutôt abstrait et selon les goûts de chacun. Ca donne un bel aperçu non ? Je rajouterais également le fait que Bahrain est petit, pour moi c’est un avantage car que l’on aille à l’aéroport ou faire des courses on ne met pas deux heures pour y aller.